Le Maroc à l’école du BOS/PSE pour le pilotage et suivi-évaluation des politiques publiques

0
528

Les Services du chef du gouvernement Marocain (Scg) effectuent une visite d’imprégnation des mécanismes de suivi-évaluation des projets et réformes pilotés par le Bureau opérationnel de suivi du Plan Sénégal Emergent. Ce travail d’échanges a débuté depuis le 26 février dernier et se poursuit jusqu’au 5 mars courant.

 

L’expérience du Bureau Opérationnel de Suivi du Plan Sénégal Émergent (Bos/Pse), fait tache d’huile à l’empire chérifien. En effet, depuis « le 26 février, des Services du chef du gouvernement Marocain (Scg) effectuent une visite de travail et d’échanges, et ce, jusqu’au 5 mars courant », renseigne un communiqué reçu, hier lundi 28 février. Des échanges d’expériences qui s’inscrivent dans le cadre du Centre d’excellence du réseau africain des Delivery Units (Dus), donnant ainsi l’occasion aux deux coopérants de faire le point sur les différentes actions menées dans le cadre de la collaboration entre les deux structures et procéder à un partage d’expérience.

Au menu des échanges engagés ces derniers jours: les mécanismes de suivi-évaluation déployés au sein des deux structures ; la présentation des dernières innovations du Bos, notamment une étude sur les procédures de passation de marchés en collaboration avec NLAGA («Non Linear Analysis, Geometry and Application») et le processus de structuration du PSE Vert ; le point sur les différentes actions menées dans le cadre du Centre d’excellence du réseau africain des Dus et les perspectives associées.

Dans cet esprit, précise le document « ces deux entités ont tenu, hier lundi 28 février 2022, une séance de travail présidée par le Directeur général du Bos/Pse, El Ousseyni Kane ». Dans son intervention, il s’est félicité de la qualité des relations « fraternelles » entre le Sénégal et le royaume du Maroc. Il a réitéré l’ambition du Réseau des Delivery Units (Du) de faciliter le partage d’expériences entre pays africains engagés dans la dynamique d’émergence et de promouvoir les meilleures pratiques en matière de pilotage et de suivi-évaluation des politiques publiques.

Les Services du Chef du gouvernement Marocain, représentés par Ahmed Khalid Benomar, directeur du Programme d’appui au climat des affaires et à la relance (Paacar) et Abderhamane Andaloussy, directeur du pôle en charge de la veille stratégique et coopération internationale, se sont réjouis de l’invitation du Bos. Ils ont réaffirmé leur souhait de tirer profit des expériences du Sénégal en termes de conduite des projets et réformes publics.

Pour rappel, cette visite fait suite aux précédentes rencontres annuelles qui ont permis au Bos d’échanger autour de l’amélioration des process en matière de suivi opérationnel et de Delivery.

JEAN PIERRE MALOU

Comments are closed.