Les Présidents Sall et El Ghazouani posent la première pierre du pont Rosso

0
253

Les travaux de construction du Pont de Rosso seront livrés dans 30 mois notamment en 2024 sur financement de la Banque Africaine de Développement; la Banque Européenne d’Investissement et l’Union Européenne à hauteur de près de 60 milliards FCFA. Les deux Présidents Macky Sall du Sénégal et Mouhamed Ould Cheikh El Ghazouani de la République Islamique de Mauritanie ont procédé hier, mardi 30 novembre, à la pose de la première pierre. Ce Pont seront long de 1461 mètres et près de 15 mètres de large avec 8 kilomètres de pistes de production.

Le Président de la République Macky Sall a atterri hier, mardi 30 novembre, dans la matinée à Nouakchott avant de regagner, en compagnie de son homologue mauritanien Mouhamed Ould Cheikh El Ghazouani, Rosso Mauritanie où ils ont procédé à la pose  de la première pierre marquant le démarrage officiel des travaux de construction du Pont de Rosso. Une cérémonie qui s’est déroulée en présence du Ministre des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement Mansour Faye, et du Ministre de la Pêche Alioune Ndoye, de Mohamedou Ould M’Haïmid, Ministre de l’Équipement et des Transports de la Mauritanie, du Président du Conseil régional du Trarza, des maires des communes de Rosso Mauritanie, Rosso Sénégal et Richard Toll.

« Ce projet est un ouvrage stratégique qui permettra de relier les deux pays-frères. Plus qu’un ouvrage de franchissement, ce pont de Rosso constituera un maillot fort dans l’intégration africaine. Il facilitera non seulement le transport et le développement des échanges commerciaux, mais permettra également de réduire de manière conséquente de la durée du trajet longue de 1500 mètres », a soutenu le Président Macky Sall tout en se réjouissant aussi de l’accueil chaleureux qui lui a été réservé.

Il a, dans son discours, exprimé son entière satisfaction quant au partenariat noué avec les institutions de financement que sont la Banque Africaine de Développement, la Banque Européenne d’investissement et l’Union Européenne, qui ont financé ce projet à environ près de 60 milliards FCFA. En plus des mesures de facilitation des transports et de développement des échanges commerciaux, le pont de Rosso permettra de réduire la durée du trajet et baisser les coûts de transport.

Cet ouvrage contribuera également, par extension, à développer les activités de transport le long des corridors transafricains Tanger-Lagos et Alger-Dakar, dans une perspective de consolidation de l’intégration Sud-Sud entre l’Afrique de l’Ouest et le Maghreb. Le Président Macky Sall a exprimé sa volonté en partenariat avec la Mauritanie de supprimer les indues et les ruptures à la charge qui entravent la circulation des personnes et de leurs biens entre les deux pays.

Le Président Ghazouani a, quant à lui, fait savoir que ce pont de Rosso permettra aux deux États de structurer, et de formaliser les liens d’échanges économiques et rendre plus fluide la circulation des populations. Il a réitéré sa volonté renforcer la coopération entre les deux pays qui sont liés par l’histoire et la géographie.

YVES TENDENG

Comments are closed.