Modification du projet révision constitutionnelle : les députés de Yewwi apposent leur véto

0
554

Les parlementaires de la coalition Yewwi Askan Wi entendent faire face à ce qu’ils considèrent de ‘’tripatouillage’’ constitutionnel. Face à la presse ce lundi 17 juillet 2023, Guy Marius Sagna et Cie disent à l’unanimité qu’ils ne renforceront pas les pouvoirs du président de la République et de la manière ils ne vont pas accepter que leur pouvoirs soient réduits.

Selon le député Guy Marius Sagna, « tous les démocrates sénégalais sont tous unanimes, pour dire que ce qui caractérise le président sénégalais, peu importe celui qui l’est momentanément, c’est l’exorbitance de ses pouvoirs. Nous avons affaire à des présidents jupitériens, qui ont quasiment  droit de vie et de morts sur les citoyens sénégalais. »

Donc, dira-t-il: « A ce président dont la plus grande caractéristique est l’exorbitance de ces pouvoirs, si on ne réduit pas ses pouvoirs on ne devrait pas les augmenter », a souligné le porte-parole du jour de la coalition Yaw, qui évoque le sens du progrès sur la planète terre. Et d’indiquer : « Le sens du progrès aujourd’hui, sur la planète terre, ce n’est pas de donner plus de pouvoir au président de la république ou qu’il se trouve dans la planète terre. Ce sens du progrès, c’est de donner plus de pouvoirs aux électeurs. »

« Voilà pourquoi nous disons unanimement que nous ne pouvons pas renforcer les pouvoirs du président de la République. Et qu’il n’est pas question de réduire les actuels pouvoirs de l’Assemblée nationale », a déclaré l’honorable député adjoint président de la commission finances de l’assemblée nationale.

Et le député du groupe parlementaire Yaw de poursuivre « Déjà aujourd’hui, l’assemblée nationale, nous députés, nous avons des problèmes pour faire notre travail comme il se doit à cause de l’immixtion intempestive de l’exécutif dans les affaires de l’assemblée nationale. »

Il faut noter tous les membres de la commission des lois, de la décentralisation, travail et des droits de humains sont convoqués en réunion, le mardi 18 juillet 2023 à 09 h-00, à la salle Marie Joseph Diallo du nouveau bâtiment, à l’effet d’examiner ces dits projets de lois.

Ousmane GOUDIABY

 

Leave a reply