Premier League : Tottenham renverse Manchester United grâce à un grand Guglielmo Vicario

0
540

Tottenham accueillait ce samedi en début de soirée Manchester United dans le cadre de la 2ème journée de Premier League. Les Spurs ont battu les Red Devils (2-0), grâce notamment à une réalisation de Pape Matar Sarr.

La Premier League continuait sa rentrée estivale ce samedi soir avec de bien belles affiches. Après le succès de Liverpool contre Bournemouth (3-1) à Anfield, Manchester United se déplaçait à Londres pour croiser le fer avec Tottenham. Pour ce duel, l’entraîneur Ange Postecoglou a concocté un 4-2-3-1 très semblable à la précédente journée. Seul Emerson et Oliver Skipp laissent leur place respectivement à Pedro Porro et Pape Matar Sarr. De son côté, Erik Ten Hag a aligné un 4-1-4-1 identique à celui contre les Wolves avec notamment André Onana dans les buts, Raphaël Varane en défense centrale. Le tacticien batave continue de faire confiance à Mason Mount, peu à son avantage au milieu de terrain depuis son arrivée.

En première période, les Red Devils n’ont pas tardé à mettre beaucoup de pression, grâce notamment à Alejandro Garnacho qui a rapidement montré ses qualités de percussion (2e, 5e). L’attaquant brésilien a mené une belle opportunité avec la balle au pied et Marcus Rashford, à ses côtés, a bien suivi dans la surface. L’Anglais a chipé le cuir au Brésilien et a provoqué le portier Guglielmo Vicario en duel. L’ancien gardien d’Empoli s’est bien projeté pour remporter ce face à face (13e). Sur un joli service de Rashford, Garnacho a bien failli s’offrir une belle action mais il s’est loupé sur son contrôle au point de pénalty (15e). Le premier acte a été rythmé par les tentatives mancuniennes : la tête de Rashford a filé juste au-dessus des cages des Spurs après un superbe numéro collectif entre Bruno Fernandes et Garnacho (25e). Manchester United aurait même pu avoir un pénalty pour une main de Cristian Romero, mais l’arbitre Monsieur Michael Oliver a estimé, avec l’aide de la VAR, que la position du défenseur argentin était licite (27e). Bruno Fernandes a d’ailleurs raté l’immanquable sur un centre de Luke Shaw (37e). Hormis une grosse parade d’Onana sur une frappe de Sarr (31e) et le poteau de Pedro Porro (40e), Tottenham a bien eu du mal à résister à la domination mancunienne.

Pape Matar Sarr réveille le Tottenham Hotspur Stadium !

Au cours de la seconde mi-temps, les Spurs ont parfaitement mis leurs adversaires dos au mur. En effet, après un contre mené par Kulusevski et un ballon mal contré par Lisandro Martinez, l’international sénégalais Pape Matar Sarr a surgi pour pour décrocher une frappe qui a trompe André Onana (49e, 1-0). Le gardien camerounais a d’ailleurs sauvé son équipe d’un autre but, quelques minutes ensuite sur une tentative de Son (52e). A l’image de ce poteau d’Antony (51e), Manchester United a tenté de reprendre le même rythme et la même domination qu’en première période mais c’était sans compter sur un grand gardien, Guglielmo Vicario, auteur d’un total de 6 parades durant la rencontre. Les nord-Londoniens ont tremblé sur le coup de casque puissante de Casemiro (56e) et la frappe de Bruno Fernandes (59e) mais par deux fois, le natif d’Udine en Italie était tout simplement infranchissable ce soir.

Et enfin, alors que les Red Devils poussaient encore, c’est à ce moment précis que les joueurs de Postecoglou ont décidé de réaliser un mouvement collectif parfaitement conclu par Ben Davies, finalement accordé en CSC au défenseur argentin Lisandro Martinez (83e). Voilà le but du break et une précieuse victoire verrouillée pour les Spurs (2-0). Au classement, Manchester United encaisse son premier revers de la saison, tandis que Tottenham empoche trois points précieux et compte désormais 4 unités pour réaliser un début d’exercice anglais plus que correct. Le week-end prochain, les Red Devils accueilleront à Old Trafford Notthingham Forest. Les Spurs iront à Bournemouth, lors de la 3ème journée de Premier League.

footmercato

Leave a reply