Préparatifs de la rentrée scolaire à Dakar : des écoles encore à la traine

0
608

Après plusieurs tours dans quelques établissements de la ville de Dakar, nous avons constaté que certains sont prêts à accueillir les élèves pour la rentrée scolaire prévue le 2 octobre pour le personnel enseignant et administratif et le 5 octobre pour les élèves. Toutefois, d’autres écoles sont encore à la traine.

Les élèves reprendront le chemin de l’école dans quinze jours. À quelques jours de la rentrée des classes, des établissements de la ville de Dakar sont en plein préparatifs pour accueillir les élèves le 5 octobre comme prévu. Dans  les écoles privées catholiques, l’administration est à pied d’œuvre. C’est le cas de  l’école Sainte Thérèse  de la Zone A. Ici, l’agent de nettoyage est à pied d’œuvre. On l’a trouvé au seuil de la porte d’entrée de l’établissement avec ses matériels de nettoyage en compagnie. Comme à l’école Sainte Thérèse  de la Zone, le Collège Sacré-Cœur se prépare aussi à retrouver ses élèves. Après trois mois de vacances, c’est  la  grande rentrée des classes qui se prépare.

L’ambiance est bon enfant. Les parents viennent nombreux pour inscrire leurs enfants dans l’école. Bélange Nathalie Diompy, un parent d’élève qui vient d’inscrire sa fille de nouveau dans cette école, confie : «Une école propre et un environnement propice à l’apprentissage, c’est essentiel. Il faut aussi un environnement sain pour la santé de tous».

Contrairement aux écoles privées qui sont fin prêtes, d’autres établissements sont au ralenti pour une  reprise des cours. C’est le cas par exemple de l’école Maguette Codou Sarr Ndiaye sise derrière la poste de santé de Grand-Dakar. Ici, des fenêtres démontées, des portes cassées font le décor jaussent à même le sol. Ce qui montre que  des salles de classes qui  ont besoin de réfection vu l’état des  lieux. Dans d’autres écoles, l’eau des pluies stagne encore dans les cours. Du coup, difficile d’y mettre les pieds à cause des dégâts causés par les inondations. Pourvu que les autorités engagent les travaux dans ces établissements pour qu’ils soient prêts le jour de la rentrée scolaire.

DIÉNABA MANE (STAGIAIRE)

Leave a reply