Programme de logements sociaux en faveur de son personnel : Madiambal Diagne remet les clés d’une vingtaine de villas

0
754

Le personnel du groupe Avenir Communication a été, samedi 9 septembre, l’heureux bénéficiaire de la première phase des villas destinées au projet d’habitat social initié par Madiambal Diagne. Vigiles, chauffeurs, comptables, journalistes, et membres de la direction ont reçu les clés de leurs nouvelles demeures à Bambilor, en présence de collaborateurs et de partenaires, notamment le ministère de l’Urbanisme et la société SAGE.

L’administrateur du groupe Avenir Communication, Madiambal Diagne, a mis à exécution un
de ses vœux pieux : doter son personnel de logements sociaux. Pour cause, la cérémonie de remise des clés des dits habitats s’est déroulée samedi dernier, à Bambilor, dans une ambiance conviviale. Une vingtaine de villas flambant neuves ont été remises aux employés. Pour l’administrateur du groupe Avenir Communication, Madiambal Diagne : « Ce projet de logement destiné au personnel du groupe avenir communication est un projet qui semble important et majeur car il améliore les conditions de vie de nos employés et de leurs familles. Et je pense qu’un investissement dans les ressources humaines constitue l’un des meilleurs investissements. Parce que sans les ressources humaines de qualité, sans les ressources humaines à même de pouvoir donner le meilleur d’elles-
mêmes, je crois que le rayonnement ou le succès d’une entreprise ne serait évident ».

Ces villas situées à cité Diaspora de Bambilor aménagées grâce à l’appui de l’État du Sénégal qui a pris en compte la voirie, l’électrification mais aussi une politique d’exonération fiscale, ont coûté chacune 12 millions de francs au président du groupe avenir communication et les employés ne vont payer que les 50% de cette somme en plusieurs tranches pour y accéder. « Nous avons acheté le logement à 12 millions de francs CFA. Étant entendu que l’État a subventionné une bonne partie du prix d’acquisition du logement avec une politique publique d’aménagement ou de fiscalisation. Pour le reste nous avons donné une contribution de l’entreprise à hauteur de 50% sur le prix du logement. Donc, le logement est revenu à 6 millions aux travailleurs. Nous avons aussi voulu pousser la facilité en leur faisant des paiements mensuels étalés sur 10 ans. En raison de 50000f par mois, les employés vont rembourser ces crédits à l’entreprise directement”, a-t-il précisé lors de la cérémonie qui a enregistré la présence du directeur de cabinet du ministre de l’urbanisme du logement et de l’hygiène publique Abbas Ndiaye qui a invité tous les patrons de presse à s’inspirer de l’exemple Madiambal.

L DIEDHIOU

Leave a reply