Dge-refus de l’accès à l’huissier, au mandataire de Sonko et à Me Ciré Clédor Ly :

0
405

Le collectif de la défense de Ousmane Sonko ont encore une fois fustigé l’attitude de la direction générale des élections qui a refusé l’accès dans ses locaux, à l’huissier de justice, Me Guillaume, de Ayib Daffé, mandataire du candidat Ousmane Sonko et de son avocat Me Clédor Ly. Dans un communiqué transmis à la presse, la défense ont dénoncé une énième voie de fait de l’administration qui selon eux ne joue pas la carte de la neutralité. Sous ce rapport, les avocats du leader de l’ex-Pastef appellent aux autorités administratives à observer à la stricte neutralité dans l’exercice de leur fonction.

Dans un communiqué transmis à la presse, « La Défense de Monsieur Ousmane SONKO dénonce cette énième voie de fait et cette atteinte à l’autorité de la justice par ce refus encore une fois réitéré de l’État du Sénégal de se plier aux décisions rendues par les Cours et Tribunaux de la République du Sénégal. »

De l’avis du collectif des avocats du leader de l’ex-Pastef, « rien ne justifie que dans un État de droit proclamé, un huissier de justice, officier ministériel de son état, agissant dans le cadre de l’exercice de ses fonctions en soit empêché par des agents en faction, se disant agir sur ordre de leurs chefs », souligne la source.

Par ailleurs, note le même communiqué, « le Collectif de défense rappelle à l’État du Sénégal son devoir de respecter et de faire respecter scrupuleusement les décisions rendues par les Cours et Tribunaux, à faire preuve de grandeur et de respect des règles de l’État de droit. »

En outre, « le Collectif appelle les autorités administratives à observer une stricte neutralité dans l’exercice de leurs fonctions, à ne s’en tenir qu’à leur serment, et à apporter leurs concours à l’exécution des décisions de justice afin que force puisse rester à la loi », lit-on dans le document produit par le pool d’avocats du leader de l’opposition.

D’ailleurs, « Le Collectif tient à prévenir toute personne impliquée dans ces faits, quel que soit son statut ou son rang, qu’ils ne resteront pas impunis », préviennent les conseillers du maire de Ziguinchor.

Ousmane GOUDIABY

Leave a reply