Report de l’élection présidentielle : la CNES affiche ses inquiétudes et interpelle les autorités

0
231

La Confédération Nationale des Employeurs du Sénégal (CNES) exprime sa vive préoccupation suite au décret du Président de la République portant report de l’élection présidentielle prévue le 25 février 2024, et à l’adoption par l’Assemblée Nationale de la loi fixant la tenue de ladite élection au 15 décembre 2024. Cette décision ternit l’image de notre pays et participe également à fragiliser la paix sociale déjà si fortement éprouvée par les évènements de 2021 et 2023.

Au-delà des perturbations constatées et qui pourraient s’aggraver dans tous les segments de notre économie et de notre système éducatif, la CNES considère que la perception positive du Sénégal auprès des investisseurs locaux et étrangers sera grandement, dans ce contexte, affectée au regard du risque pays élevé que cette situation va engendrer.

Face à cette situation regrettable qu’elle condamne, la CNES invite solennellement le Président de la République, garant de la Constitution, de prendre de toute urgence les dispositions utiles et nécessaires pour le respect du calendrier électoral et de la Constitution.

Aussi, la CNES en ces moments graves que traverse le Sénégal lance un appel à l’ensemble des populations en particulier la classe politique, à faire preuve de retenue et de sens élevé des responsabilités afin d’éviter à notre pays d’emprunter les chemins de la division et de l’instabilité, terreau fertile aux menaces extérieures déjà présentes à nos portes.

Enfin la CNES, fidèle à sa tradition d’organisation citoyenne et patriotique est disposée à participer comme de coutume à toutes initiatives visant à préserver la paix sociale et la stabilité nationale

Leave a reply