Saccages de l’UCAD: le ministre de l’Enseignement supérieur annonce l’ouverture d’une enquête

0
806

Le ministre l’Enseignement supérieur s’est rendu à l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) quelques jours après les casses et destructions massives des locaux, restaurants et amphithéâtres, intervenues après le verdict du procès Ousmane Sonko-Adji Sarr. Le Professeur Moussa Baldé est descendu sur les lieux ce mardi pour constater les dégâts et l’ampleur de la situation. Il annonce l’ouverture d’une enquête.

« Quand un étudiant saccage la direction et l’administration du COUD, les bus qui transportent le personnel, saccage les bureaux des professeurs, les amphithéâtres ça veut dire que celui-là, a décidé que ses études sont terminées. Pour cela, des enquêtes seront faites et on verra quelle suite donner à cela », a fait savoir le ministre de l’Enseignement supérieur. Selon lui, « l’université sera résiliente, l’université va continuer parce que l’on n’imagine pas le Sénégal sans ses universités ».

Moussa Baldé informe avoir instruit tous les « recteurs de voir avec les autorités académiques de voir avec les collègues pour dire qu’ensemble tous les étudiants qui veulent étudier, tous les professeurs et toutes les autorités académiques, le Conseil d’administration de l’UCAD de s’employer comme toutes les autres universités, à faire reprendre les cours le plus rapidement possible».

Le ministre de l’Enseignement supérieur annonce la possibilité de faire les cours en ligne. « Nous sommes en 2023, on a une université qui fait des enseignements en ligne qui est devenue la deuxième université du Sénégal en termes d’effectifs. Je pense qu’il y a des choses à explorer là-dessus. On va voir comment faire en sorte que les universités sénégalaises reprennent », a dit Moussa Baldé.

Leave a reply