Saint-Louis revue des réalisations de l’Usaid dans l’axe nord : « Plusieurs dizaines de milliards FCFA injectés par an», selon Peter Trenchard

0
709

L’Usaid a injecté annuellement ces dernières années plus de 135 millions de dollars soit plus de 80 milliards F Cfa pour soutenir le gouvernement du Sénégal dans divers secteurs d’activités. Annonce faite par son Directeur, Peter Trenchard, qui était dans la région de Saint-Louis pour partager avec les différents acteurs les réalisations des projets de l’Usaid et leurs impacts socio-économiques dans la région. Il a déclaré que son département travaille à accompagner le Sénégal dans l’atteinte de la souveraineté alimentaire tout en augmentant la production de semences agricoles.

Cette rencontre s’inscrivait dans le cadre de la revue conjointe des activités de l’Usaid au niveau de la Zone Nord du pays. Elle s’est déroulée dans la grande salle du Conseil départemental de Saint-Louis en présence des autorités administratives de la région et des représentants de maires des communes de Saint-Louis, Ndioum, Fanaye, Diama entre autres. Une occasion pour les responsables et partenaires d’évaluer leurs réalisations au niveau de la Zone Nord. Ayant pris part à la rencontre, le Directeur de l’Usaid a tenu à rappeler que, dans le cadre de la coopération bilatérale entre le Sénégal et les États-Unis d’Amérique, l’Usaid accompagne depuis plus de 60 ans le pays de la Téranga. « Nous accompagnons le Sénégal dans le cadre de l’amélioration des conditions économiques et sociales des populations. Nous avons initié à cet effet plusieurs projets et programmes orientés vers les domaines de l’agriculture, la nutrition, la pêche durable, l’environnement, la santé, la bonne gouvernance, l’éducation, l’accès à l’eau et l’assainissement», a fait savoir Peter Trenchard, Directeur de l’Usaid. Il a jugé satisfaisants les  résultats obtenus par son département. En effet, ce sont plus de 135 millions de dollars soit plus de 80 milliards FCfa qui sont injectés chaque année au Sénégal pour accompagner le gouvernement dans divers secteurs de développement. Ainsi, la supervision des projets et programmes mis en œuvre dans la région de Saint-Louis, est assurée par le Point focal de l’Usaid dans l’Axe Nord, notamment dans les régions de Saint-Louis et Matam en l’occurrence Tanor Ndao. Le secteur de l’agriculture reste l’un des secteurs les plus accompagnés par l’Usaid. Il s’agit entre autres des projets «Croissance Économique» et «Naatal Mbay» qui s’activent à augmenter la capacité de production de semences certifiées. Celle-ci est passée de 2000 à 4000 tonnes par an, grâce à l’acquisition d’une chaîne de triage supplémentaire. Concernant le renforcement du capital humain, les interventions de l’Usaid sont visibles dans le secteur de l’éducation, notamment à travers le Projet Relit. « Ces interventions ont pu couvrir 40 communes, 850 écoles, 73.000 élèves dont 41.000 filles contribuant à améliorer la lecture à l’école primaire et dans les daaras, grâce à l’enseignement dans les langues nationales », a rappelé Peter Trenchard qui s’est également félicité des efforts consentis dans le secteur de la santé permettant de réduire les taux de mortalité maternelle, infantile, néonatale et la prévalence des retards de croissance chez les enfants de moins de 5 ans.

YVES TENDENG

 

Leave a reply