Saly-Portudal – le comité de défense des intérêts du tourisme interpelle les candidats : pour une politique de développement de leur secteur

0
380

Le Comité de défense des intérêts du tourisme ont interpellé avant-hier à Saly-Portudal, les différents candidats à  la présidentielle sur quelle politique définir pour leur secteur. Faouzou Dème, le président de ce comité a, en outre, soulevé les différents problèmes du tourisme. C’est à  travers un mémorandum que le comité a fait étalage des aspirations des professionnels du tourisme. Il se désolé de voir ce secteur contribuer dans le budget à hauteur de 500 milliards de francs CFA et qu’en retour seuls 8 milliards de francs CFA lui soit consacrés.

Le Comité de défense des intérêts du tourisme a déploré les multiples difficultés auxquelles le secteur est confronté. Seuls neuf (09) des 19 candidats ont eu à se prononcer sur leurs attentes de partager, dans leur programme, une politique de développement du tourisme. Selon lui, pendant plus d’une soixantaine d’années après les indépendances, pas moins de 23 ministres ont été nommés au département du secteur touristique, mais ils n’ont pas répondu à leurs attentes.

Ainsi, les acteurs du tourisme souhaitent voir la nomination des acteurs privés à la tête du secteur, aux postes de présidents de Conseil, de Directeur général. Pour une meilleure coordination, ils ont invité le futur président de la République à la tenue d’assises nationales du tourisme chaque année, en lieu et place des deux organisées en 33 ans. Le comité a souhaité une combinaison adaptée et efficiente au ministère du Tourisme car il est toujours articulé à un autre secteur.

Samba Niébé BA

 

Leave a reply