Sédhiou: manifestations de violence à Tanaff et Goudomp : écoles incendiées et blocus de feu sur la route

0
731

Des scènes de violence ont eu lieu hier, jeudi 1er juin, en début d’après-midi à Tanaff et à Goudomp dans le sud de la région de Sédhiou. Le lycée privé de Tanaff a été incendié, celui du public vandalisé et des pneus calcinés sur la voie publique. A Goudomp, les manifestants ont barré la route nationale par une ceinture de feu.

C’est une scène de chaos qui s’est passée hier en début d’après-midi à Tanaff en représailles à la condamnation prononcée du leader du parti Pastef- Les Patriotes Ousmane Sonko. Les manifestants ont en effet imposé un blocus au carrefour au moyen de troncs d’arbre et des pneus calcinés. Ils ont ensuite incendié le lycée privé dénommé le « Tanafois » construit en abris provisoires sur cinq salles de classe physiques. D’après Ibrahima Solo Mané que nous avons eu au téléphone, les manifestants ont saccagé le matériel informatique et détruit le dossier des élèves et de l’administration. Dans la même euphorie collective, ils ont saccagé le lycée public et vandalisé le véhicule du censeur de l’établissement, a-t-on également constaté. L’école élémentaire n’a pas non plus été épargnée et son mini forage a été saccagé. Les forces de l’ordre n’y étaient pas engagées en nombre important et il a même fallu l’intervention des militaires en poste dans la zone pour calmer quelque peu la situation.

À Goudomp commune, la capitale départementale, des manifestants de la même cause ont aussi érigé une ceinture de feu sur la route nationale No4. Leur ardeur est tempérée par le camp de la mouvance présidentielle qui leur a opposé une résistance farouche contre le pillage souhaité de la mairie. À signaler que dans la commune de Sédhiou, aucune manifestation de violence n’a été notée. Toutefois et en prévision à toute velléité d’attaque, les forces de défense et de sécurité occupaient les axes stratégiques de la ville en tenue de combat et arme au point.

MOUSSA DRAME 

 

Leave a reply