Tenue du prochain conseil présidentiel sénégalo-gambien à Dakar, volonté de travailler à faire progresser les relations bilatérales… : les retombées de la visite de travail de Diomaye Faye en Gambie

0
364

Pour sa deuxième sortie hors du territoire national, le président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye était l’hôte de son homologue Adama Barrow de la République sœur de Gambie, le samedi 20 avril 2024. Lors de ce déplacement, les deux Chefs d’Etat ont convenu, entres autres, de la tenue de la prochaine session du Conseil présidentiel sénégalo-gambien à Dakar, tout en s’engageant à travailler à faire progresser les relations bilatérales entre les deux pays notamment en matière de défense et sécurité et de gestion des forêts et de la faune sauvage.

En visite de travail en Gambie, le président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye, et son homologue Adama Barrow ont convenu, le samedi 20 avril, lors de leur tête-à-tête au State House, la Résidence officielle du président gambien à Banjul, la capitale gambienne, de tenir la prochaine session du Conseil présidentiel sénégalo-gambien à Dakar. Cette rencontre au sommet va se tenir à des dates qui seront fixées ultérieurement. En attendant, selon un communiqué conjoint rendu public à l’issue de cette rencontre et dont la version française a été lu par Mme Yacine Fall, ministre sénégalais de l’Intégration africaine et des Affaires étrangères, les présidents sénégalais et gambien ont décidé de se consulter régulièrement sur les questions d’intérêt mutuel.

Cette visite de travail a également été l’occasion pour les deux Chefs d’État d’échanger sur divers sujets et sur l’évolution de la situation au niveau régional, continental et mondial. C’est ainsi qu’ils ont convenu de poursuivre les consultations et la coopération sur les questions d’intérêt commun. Mieux, ils ont, par la même discuté des contributions des deux pays à la paix, à la sécurité et au développement, par le biais de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union africaine (UA), des Nations unies (ONU), de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

INTENSIFIER LES CONSULTATIONS EN MATIERE DE SECURITE, DE DEFENSE, DE GESTION DES FORETS ET DE LA FAUNE SAUVAGE…

En outre, Bassirou Diomaye Diakhar Faye et Adama Barrow ont réaffirmé leur ferme volonté de continuer à travailler pour «faire progresser les excellentes relations bilatérales» existant entre leurs deux pays. Pour cela, ils s’engageant à intensifier les consultations entre autorités des deux Etats. «Les deux dirigeants ont réaffirmé la ferme volonté de leurs gouvernements de continuer à travailler ensemble pour faire progresser les excellentes relations bilatérales qui existent heureusement entre les deux Républiques sœurs», informe le communiqué conjoint ayant sanctionné la rencontre au sommet entre les deux présidents à la résidence officielle du Chef de l’Etat gambien.

L’autre décision prise dans la capitale gambienne, c’est que les présidents Faye et Barrow s’engagent à intensifier les consultations entre les autorités des deux gouvernements, afin de mettre en œuvre les accords signés en matière de sécurité, de défense, de gestion des forêts et de la faune sauvage, de commerce, de transport aérien, d’éducation et de système judiciaire, rapporte la même source. Et de noter que les deux présidents de la République ont exprimé leur grande satisfaction sur l’état des relations bilatérales, tout en soulignant la nature consubstantielle des liens qui unissent les deux pays, inextricablement liés par l’histoire, la géographie, la culture, les aspirations communes en matière de développement.

Bassirou Diomaye Diakhar Faye et Adama Barrow n’ont pas ainsi manqué de saluer les divers efforts déployés pour renforcer davantage la coopération entre les deux pays dans de nombreux secteurs, indique le communiqué. Le Chef de l’Etat sénégalais, qui, après un accueil chaleureux, a eu droit à un bain de foule, le long du trajet entre l’aéroport international de Yundum où il est arrivé vers 11h et Banjul, a quitté la capitale gambienne à 17h 35 minutes. Marquant la fin de cette visite de travail d’une journée en Gambie.

I D

Leave a reply