Touba : Le ministre de l’Intérieur satisfait du niveau d’exécution des engagements

0
129

A quatre jours de la commémoration du départ en exil du cheikh Ahladou Bamba Mbacké, fondateur du Mouridisme, le ministre de l’Intérieur était l’hôte de Touba. Antoine  Félix Abdoulaye Diome, qui y a présidé hier, mercredi 22 septembre 2021, à la Résidence Khadimou Rassoul, la réunion d’évaluation des préparatifs du grand Magal, en présence du Comité d’organisation, s’est dit satisfait du niveau d’exécution des engagements pris par l’Etat et ses services techniques. 

«Tous les engagements pris par l’Etat, dans le cadre de l’organisation du Magal, ont été respectés». C’est en tout cas la conviction du ministre de l’Intérieur, Antoine Felix Abdoulaye Diome, exprimée à l’occasion de la rencontre d’évaluation des préparatifs du grand Magal de Touba, tenue à la Résidence Khadimou Rassoul. «C’est sur instruction du président de la République, Macky Sall, qui nous a demandé de faire en sorte que toutes  les conditions soient réunies  pour que le Comité d’organisation qui est à pied d’œuvre puisse faire son travail dans d’excellentes conditions».

Le ministre de l’Intérieur de rappeler que «les problèmes que nous avons connus  au début de l’hivernage ont amené le président de la République à nous instruire à déclencher le Plan Orsec qui est le Plan d’organisation des secours. L’épicentre de ces inondations  a  concerné  principalement la région de Dakar, à travers le nouveau département de Keur Massar, ainsi que la ville de Touba notamment Nguiranène, Nguelemou, Keur Niang et Yonou Darou. Le phénomène a connu une certaine ampleur. Le président de la République a décidé de mettre  un budget qui serait à même de prendre en charge cette problématique. C’est dans ce cadre que l’Etat a contracté avec une entreprise qui, au jour d’aujourd’hui, a atteint un taux d’exécution de 90% des travaux qui étaient commandés», a-t-il dit.

S’agissant du Magal, Antoine Félix Abdoulaye Diome a soutenu que, dans les domaines de la santé, de l’eau,  de l’électricité, et dans d’autres domaines, il y a eu des «échanges fécondset fructueux». Selon lui, «l’essentiel des engagements ont été sérieusement pris en compte. Le taux d’exécution est plus  que satisfaisant. Il nous reste, d’ici deux journées, à parachever les travaux déjà entamés», a garanti le ministre de l’Intérieur.

Adama NDIAYE 

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :