Tournée départementale de l’APR : un financement de plusieurs centaines de millions annoncé pour accompagner les jeunes et les femmes

0
379

Accompagné de plusieurs sommités politiques, le coordonnateur local de l’Alliance Pour la République multiplie une série de rencontres avec les populations du département de Matam à travers une tournée de remerciements. Un prétexte pour le moins stratégique à quelques encablures de l’élection présidentielle de 2024 sur lequel les responsables apéristes de la chapelle de Farba Ngom, le secrétaire national chargé de l’organisation et de la mobilisation, de la coalition présidentielle, se sont adossés pour sonner le branle-bas de la mobilisation pour repositionner les troupes. Après avoir démarré sous les chapeaux de roue leurs activités  dans les communes de Ogo, Matam et Ourossogui, la délégation politique qui a sorti la grosse artillerie se déplace chaque jour avec un nombre impressionnant de véhicules et de motos en sillonnant jusqu’à 4 heures du matin plusieurs hameaux et villages. Une procession marquée par des caravanes dans plusieurs localités, des visites de courtoisie auprès des chefs religieux mais aussi des meetings. Un vaste programme que les responsables politiques fortement motivés à défricher le terrain en vue du scrutin en vue, ont tenu à dérouler en mettant la main à la poche et en offrant du matériel et des équipements informatiques aux établissements scolaires et des ambulances aux postes de santé. En plus des projets de rénovation ou de construction de structures sociales (gare routière, cases de santé, mosquées) et des emplois promis, c’est aussi un ambitieux financement de plusieurs centaines de millions qui est annoncé pour accompagner les jeunes et les femmes. Entre autres stratégies déployées pour « une fidélisation de la base » devant une kyrielle d’attentes de plus en plus pressantes que « la tournée solution » se fixe le pari de résoudre.

Dans  sa dynamique de ratisser large, la coordination départementale, déroule aussi un vaste programme de débauchage de responsables de l’opposition. Et à ce niveau l’histoire semble bégayer, car après la défection d’un responsable du Pastef de Mboloyel durant les élections passées, cette fois ci, c’est une femme leader de cette structure qui vient de jeter le tablier dans la commune de Thilogne. Sous le registre de la massification du parti, les organisateurs de la tournée ne cachent pas aussi, leur enthousiasme d’avoir réussi à rappeler dans les rangs des membres influents du mouvement « bulletins nuls » dans le village de Doudou  de la commune de Bokidiawé qui s’offusquant des «  promesses non tenues », avaient pris la décision de voter blanc en guise de sanction.

Il reste, qu’à mis chemin de l’élection présidentielle, la tournée des responsables politiques du département qui s’est distinguée par des échanges avec les populations, a subséquemment permis à ces dernières de formuler une kyrielle d’attentes. Notamment, le désenclavement, la construction de nouveaux aménagements agricoles, l’autonomisation des femmes, l’employabilité des jeunes, l’électrification et l’assainissement. ..

Pape Moctar Ndiaye

Leave a reply