Transplantation rénale : une première réussite, au Sénégal

0
1724

Dans un communiqué signé le Conseil national du Don et de la Transplantation (CNDT), l’hôpital militaire de Ouakam a réalisé avant-hier, dimanche 26 novembre, sur un patient, la première transplantation rénale de l’histoire du Sénégal. Réalisée jusque-là à l’étranger, cette opération, selon le Pr Alain Khassim Ndoye, président du CNDT, par ailleurs, chef du Service Urologie de l’hôpital Aristide Le Dantec et coordonnateur de l’Enseignement de l’Urologie à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar,  «donne un regain d’espérance aux nombreux patients en attente de greffe et de dialyse».

«Les premières transplantations rénales ont été réalisées, ce vingt-six novembre deux mille vingt-trois au Sénégal», a annoncé hier, lundi 27 novembre, dans un communiqué, le Conseil national du Don et de la Transplantation (CNDT), dont le président est le Pr Alain Khassim Ndoye, par ailleurs, chef du Service Urologie de l’hôpital Aristide Le Dantec et coordonnateur de l’Enseignement de l’Urologie à l’université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar. La source ajoute, à cet égard, que «Grâce au plaidoyer et aux activités du CNDT, la transplantation rénale est devenue une réalité dans notre pays. Cette performance hisse notre République dans le cercle restreint des nations offrant ce type de soin à la population».

Mieux, renseigne-t-on dans le texte, «Elle donne un regain d’espérance aux nombreux patients en attente de greffe et de dialyse. Ces premiers pas seront suivis de beaucoup d’autres, afin que la suppléance par hémodialyse ne soit plus la seule solution offerte aux patients atteints de maladie rénale terminale», a affirmé le chef du Service Urologie de l’hôpital Aristide Le Dantec et coordonnateur de l’Enseignement de l’Urologie à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

En tout trois couples de donneurs et de receveurs ont été opérés. Pr Alain Khassim Ndoye a adressé ses vives  félicitations à l’ensemble de ses membres, au Comité technique du CNDT, à l’ensemble du personnel au CNDT et à toute l’équipe du consortium hôpital Le Dantec-HMO. Pour appel, l’hôpital militaire de Ouakam et l’hôpital Le Dantec avaient sollicité l’obtention de l’agrément pour la transplantation rénale. Après évaluation par le Conseil national du Don et de la Transplantation, cet agrément leur a été octroyé, pour 2 ans, le 17 avril 2023.

 

Ousmane GOUDIABY

Leave a reply