UEMOA : le taux de croissance attendue 7%, l’inflation en recul de 3 points

0
728

(APS) – Le taux de croissance économique de l’UEMOA va se hisser à 7,00/0 en 2023, tandis que l’inflation a enregistré une baisse de 3, 0 points de pourcentage, s’est félicitée la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de I’Union, au terme d’une session extraordinaire tenue samedi à Bissau.

‘’Abordant l’évolution récente de la situation économique et financière de l’Union et les perspectives, la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement se félicite de la résilience des économies de la zone dont le taux de croissance économique est prévu à 7,00/0 en 2023, après 5,90/0 en 2022, malgré les chocs enregistrés sur le plan international et au sein de l’espace communautaire’’, informe le communiqué publié à l’issue du sommet.

La Conférence a salué les ‘’multiples efforts déployés par les Etats membres en vue de préserver le pouvoir d’achat des populations, face au renchérissement des coûts des produits alimentaires et énergétiques’’. ‘’A cet égard, elle note avec satisfaction la décélération en 2023 du taux d’inflation qui s’établirait à 4,40/0, soit une baisse de 3,0 points de pourcentage par rapport à 2022’’, souligne le communiqué.

Il indique que la Conférence ‘’salue les actions appropriées entreprises par les Institutions Spécialisées en vue d’assurer un financement satisfaisant des économies de l’Union’’.

Les chefs d’Etat et de gouvernement ont décidé d’engager la Commission de I’UEMOA, en relation avec le Conseil des ministres à ‘’structurer et mettre diligemment en œuvre’’ un programme spécial d’appui technique et financier de I’UEMOA à la Guinée-Bissau. L’objectif recherché est de ‘’renforcer les capacités des ressources humaines de l’administration publique et les capacités productives du pays’’, précise le communiqué.

Les chefs d’Etat et de gouvernement ont ‘’pris connaissance de l’état d’avancement du processus d’élaboration de la Vision prospective de I’UEMOA à l’horizon 2040, en vue de doter l’Union d’un outil d’anticipation dans le long terme permettant d’asseoir les bases de ses choix et priorités stratégiques’’.

Le communiqué note qu’’’ils exhortent la Commission de I’UEMOA à mener ce processus à terme en procédant notamment, à l’évaluation de certains textes communautaires et à leur réforme, le cas échéant.

La Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement souligne ‘’la nécessité pour les Etats membres de veiller à un reversement régulier du Prélèvement Communautaire de Solidarité (PCS)’’.

Elle ‘’salue la résilience des économies des Etats en dépit du contexte défavorable’’. Dans le but de ‘’renforcer leur performance’’, elle a instruit la Commission de I’UEMOA à ‘’soumettre, pour 2023, un nouveau Pacte de Convergence, de Stabilité et de Croissance’.

‘’Au titre de la revue des réformes, politiques, programmes et projets communautaires, les chefs d’Etat et de Gouvernement ont décidé d’instituer une périodicité bisannuelle pour sa phase politique en maintenant la périodicité annuelle dans sa phase technique, à compter de 2023.’’

Au sujet du Mali, la Conférence a ‘’décidé de la levée de sa suspension des organes et institutions de I’UEMOA prise le 09 janvier 2022’’.

Leave a reply