Un raccordement à l’usine KMS3 ramène l’eau potable à Joal Fadiouth

0
729

La commune de Joal Fadiouth (Thiès, ouest) bénéficie désormais d’une alimentation en eau potable grâce à une connexion à la troisième usine d’eau de Keur Momar Sarr (KMS3), a appris l’APS de la Société nationale des eaux du Sénégal (SONES).

« La SONES a mis en œuvre un projet de raccordement de l’axe Mbour-Pointe Sarène-Mbodiène-Joal-Fadiouth à la troisième usine de traitement d’eau potable de Keur Momar Sarr », a fait valoir le directeur général de la SONES Charles Fall.

Au cours d’une visite des sites samedi, M. Fall a fait remarquer que Joal et Fadiouth étaient alimentés par des forages de Mbour. « Mais avec l’avancée des eaux salées tous les ans, les forages étaient abandonnés. Cela a créé un déficit dans la capacité de production en eau », a expliqué le directeur général de la SONES.

Aïssatou Sophie Gladima, la mairesse de Joal Fadiouth a relevé des obstacles naturels qui entravent une bonne distribution du liquide précieux dans sa commune.

« Il y a surtout le problème de l’argile gonflante dans la zone qui est à l’origine des perturbations et fuites d’eau depuis  l’année dernière après la mise en service du château d’eau de Mbour qui devait approvisionner le forage de Mbodiène », a expliquée l’élue territoriale.

Le directeur général de la SONES a fait état de « grosses canalisations qui ont été posées via les localités de Diass et de Mbour avec une  importante conduite posée à partir du château d’eau de Mbour en vue d’alimenter tout le pôle touristique au niveau de Pointe Sarene ».

Charles Fall annonce une amélioration de la situation avec les canalisations reliées à l’usine de KMS3, ainsi que leur mise en service depuis vendredi.

Il a assuré que « pas moins de 20 milliards de francs CFA ont été investis pour renforcer l’alimentation de toute la petite côte ».

« Avec ce nouveau dispositif, la production additionnelle en eau potable est de 15.000 m3/jour avec la possibilité de la faire monter à 30.000 m3/jour à terme, soit une augmentation de la production de la Petite Côte de 74% », a-t-il signalé.

Leave a reply