Une officielle relève la faible représentation des femmes dans les effectifs de l’administration

0
521

(APS) – L’accès des femmes aux instances de prise de décisions demeure problématique en dépit des efforts consentis par les pouvoirs publics, a relevé, mercredi, la directrice de cabinet du ministère de la fonction publique et de la transformation du secteur publique

‘’Le ministère est parti d’un constat fort par rapport à des chiffres clés, 20% de l’effectif globale de l’administration est composée de femmes et au niveau des agents d’encadrement les femmes ne représentent que 20%, c’est donc un fort constat et ça dénote de l’accès aux instances de décisions des femmes qui restent problématique », a indiqué Thioro Mbaye Sall.

Elle intervenait lors de l’atelier sur la mise en place de l’académie de leadership pour l’égalité et l’équité des genres dans les hautes fonctions de l’administration.

»C’est dans ce cadre que nous avons réfléchi à mettre en place cette académie qui sera un cadre fédérateur où les femmes de l’administration seront formées et outillées pour leur permettre d’accéder à ses instances de décision et promouvoir une égalité de chance à tous les niveaux du processus décisionnel’’.

Elle a relevé que  »grâce à la loi sur la parité votée le 14 mai 2010, le Sénégal s’est retrouvé à l’issue des élections législatives de juillet 2022 avec 77 sièges occupés par des femmes sur un total de 165 sièges (environ 44%) ».

Au cours de ces dernières années, des progrès fort louables ont contribué à favoriser la participation des femmes à la gouvernance, a t-il salué.

Toutefois, l’égalité des sexes dans l’administration publique  »accuse un retard considérable ». En effet,  »au 31 décembre 2019, les femmes ne représentent que 23 % des effectifs globaux de l’administration publique du Sénégal au regard des chiffres produits par le rapport annuel de la fonction publique », a t-elle signalé

Leave a reply