Une opération de saupoudrage lancée à Kédougou pour lutter contre le chinkungunya

0
471

(APS) – La brigade régionale d’hygiène de Kédougou (sud-est) a entamé depuis lundi dernier une opération de saupoudrage dans les communes de cette région où des cas de la maladie virale chikungunya ont été confirmés par les autorités sanitaires, a indiqué son chef, le capitaine Bou Touré.

« Nous avons commencé à saupoudrer par les communes qui ont des cas de chikungunya. Et nous allons toucher toutes les localités de la région avant la fin de la semaine », a-t-il ditdans un entretien avec l’APS.

Cent cas de de chikungunya ont été confirmés dans les trois districts sanitaires  de la région, avec respectivement 64 à Saraya, 37 à Kédougou et 1 à Salémata, selon un rapport publié récemment par la direction régionale de la santé de Kédougou.

La brigade régionale d’hygiène mène une lutte intégrée pour éliminer toutes les moustiques adultes et les autres insectes qui entraînent des maladies pendant la saison hivernale.

« En générale, pendant l’hivernage, il y a plusieurs maladies qui sont dues au vecteur, notamment le paludisme, la dingue, la fièvre jaune et la maladie de la zika », indique le capitaine Touré.

Son service compte faire une enquête sanitaire dans les différents quartiers et villages de Kédougou pour voir l’efficacité du produit saupoudré, ajoute-t-il.

« Nous allons faire un échantillonnage très prochainement dans la ville (…) pour pouvoir continuer l’opération de saupoudrage dans la région », a-t-il déclaré.

Il a demandé aux responsables des districts sanitaires de la région de Kédougou d’améliorer leurs conditions de travail en mettant en place des points d’eau, pour  permettre aux prestataires de soins de se laver les mains, après chaque consultation.

Leave a reply