Une organisation met 28 milliards FCFA pour financer des projets d’adaptation

0
440

(APS) – La Fondation S-The Sanofi collective va financer à hauteur de 42 millions d’euros, soit environ près de 28 milliards de francs CFA, des projets d’adaptation face au changement climatique et de résilience sanitaire, a révélé samedi à Dakar sa directrice générale Vanina Laurent-Ledru.

“Nous sommes ici pour financer des projets sur l’impact du changement sur la santé. Nous allons financer 23 projets au total en Afrique et en Asie. La Fondation S a pris l’engagement de financer ces projets à hauteur de 42 millions d’euros jusqu’en 2030’’ a-t-elle-annoncé.

La directrice générale de la Fondation S intervenait à Dakar, lors du lancement du programme régional “Action climatique et résilience de la santé’’ mis en œuvre en partenariat avec les organisations Enda Tiers monde, Enda Energie, Enda Santé et le Fondation S.

“Aujourd’hui, le changement climatique tue. Tout ce que nous avons entendu des organisations non gouvernementales des neufs pays d’Afrique de l’ouest, c’est que le financement au profit de l’adaptation au changement climatique n’est pas assez suffisant’’, a déploré Vanina Laurent-Ledru.

Elle a relevé que “seuls 5% des financements sur le changement climatique concernent les questions d’adaptations et seul 1% va sur les questions de résilience sanitaire’’.

“Nous allons financer des projets qui aideront les populations locales à accroitre leur résilience sanitaire pour faire face à l’impact des changements climatiques sur la santé’’, a-t-elle ajouté.

Plusieurs porteurs de projet venant du Mali, de la Côte d’Ivoire, du Tchad, de la Guinée Bissau, du Burkina Faso, du Ghana et du Sénégal ont pris part à cette cérémonie de lancement du programme à Dakar.

Tour à tour ils ont présenté différents projets dont l’objectif vise à améliorer la résilience des populations face aux “fortes chaleurs, aux phénomènes météorologiques extrêmes, aux précipitations, à l’augmentation de la durée et à la prévalence des maladies infectieuses ainsi qu’à l’émergence de nouvelles maladies’’.

Des conventions de financement ont été signées entre la directrice de la Fondation Vanina Laurent-Ledru et ces porteurs de projet pour une durée de trois années.

“Nous attendons des bénéficiaires qu’ils puissent informer les populations locales des risques liés au changement climatique afin qu’elles puissent être actrices de leur propre résilience sanitaire’’, a lancé Vanina Laurent-Ledru.

Leave a reply