300 jeunes de 4 communes enrôlés

0
141
Samba Ndiobène Kâ a procédé au lancement officiel du projet spécial pavage pour le renforcement de la résilience des jeunes faces à la Covid-19. 
 
Pour sa première phase, le projet va toucher les communes de Yeumbeul-Nord, Dalifort, Keur Massar et Kédougou, avec un objectif de 300 emplois-jeunes dans les métiers du pavage afin de réaliser 59.500 km de pavés.
 
En attendant les jeunes des autres communes concernés, 100 jeunes venus de Yeumbeul-Nord et Dalifort ont signé leurs contrats d’engagement dans le projet de formation et d’emploi dans les métiers du pavage. Ces jeunes, recrutés dans le cadre du Programme «Kheuyou Ndaw Gni», sont mobilisés par le Programme e Modernisation des Villes (Promovilles), pour la réalisation du Projet Spécial Pavage.
 
Ainsi, ces jeunes vont subir une formation de neuf jours au terme de laquelle ils seront déployés dans les différents chantiers de pavage sur le périmètre de leurs communes respectives. Le projet spécial pavage est déroulé par le Programme de Modernisation des Villes (Promovilles). Il vise ainsi la réalisation de 315.000 mètres carrés de pavés et la création de 2000 emplois-jeunes, pour soutenir leur résilience face aux effets de la Covid-19.
 
 Le tout nouveau maire de Dalifort s’est réjoui d’un projet qui vient «à point et correspond à la politique de l’emploi». Mohamed Mbengue a promis l’engagement total de sa commune. La représentante des jeunes a profité de la tribune pour demander au ministre d’insister auprès des entreprises pour que les salaires soient payés dans les délais.
 
En réponse, Samba Ndiobène Ka les a rassurés, en promettant qu’aucune entreprise ne sera payée si elle n’est pas à jour avec les ouvriers sur les chantiers. «Il sera procédé à une vérification par les organes de contrôle pour s’assurer que ces entreprises sont à jour dans le paiement des sommes dues aux jeunes sur les chantiers». Le ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale a invité les jeunes à faire preuve d’engagement pour la réussite de ce projet. «La réussite de ce projet dépend de vous, de votre engagement», leur a-t-il dit. Le projet spécial pavage se déroule jusqu’en 2023, avec un coût total de dix (10) milliards de francs CFA.
 
WORE NDOYE

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :