5 marins sénégalais portés disparus : le film de l’interception du « navire voyou » par la Marine

0
663

Cinq commandos marins sénégalais sont portés disparus en mer lors d’une mission d’interception du « navire voyou » coulé par son équipage.

L’OBS donne les détails de l’intervention à la base de la disparition de 5 commandos de la Marine nationale. Cet événement fait suite à l’interception, le 5 janvier 2024, par le Patrouilleur de haute mer WALO, d’un navire suspecté de trafic international de stupéfiants au large de Dakar.

L’équipage du Patrouilleur « Le Walo » n’a pas pu mettre la main sur la supposée poudre blanche (cocaine) envoyée par ce navire suspect. L’équipage ayant choisi de couler son embarcation au grand dam des commandos marins sénégalais qui venaient de prendre possession du navire.

Au cours de la fouille, l’équipe d’intervention des commandos marins montée à bord a constaté une ouverture des vannes du navire. Tout porte à croire que cette action de sabotage consistant à couler le navire visait à effacer toute preuve de son chargement illicite.

Une fois à bord et alors qu’ils entamaient la perquisition des compartiments du navire « voyou », ils ont été surpris de constater que les vannes du navire ont été délibérément ouvertes pour couler le bateau.

Mieux, une intervention de secours a permis de récupérer sept (07) éléments de l’équipe d’intervention et les (10) membres du bateau en question. Malheureusement, cinq marins sont portés disparus.

« Le dispositif de recherches sera densifié avec un renfort conséquent déployé en mer, sur le rayon de l’incident », souffle une source du journal. Pour des raisons de sécurité, la Marine nationale a choisi de taire la zone de l’incident. Les 10 membres de l’équipage mis en sécurité, seront mis à la disposition de l’autorité judiciaire aux fins d’enquête.

 

Leave a reply