Accident : Abdoulaye Daouda Diallo pointe du doigt les surcharges dans les transports en commun

0
538

(APS) – Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Abdoulaye Daouda Diallo a appelé, à la suite du tragique accident survenu à l’entrée de Louga (nord) à veiller davantage sur le surnombre des passagers à bord des véhicules de transport en commun.

« C’est quand même des choses qu’on devra éviter à l’avenir parce qu’il nous a été rapporté que c’était un bus de contenance de 60 place qui, en définitive, avait 76 passagers à son bord. C’est une situation inacceptable », a-t-il déclaré.

Il s’exprimait à l’issue d’une visite à l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga pour s’enquérir de la situation des blessés en présence de l’adjoint au gouverneur de la région de Louga en charge du développement Daouda Sène.

« Les surcharges dans les transports en commun sont inacceptables. Nous devons tout faire pour que pareille situation ne se reproduise », a insisté Abdoulaye Daouda Diallo.

Il s’est félicité des dispositions prises par l’Etat, dans toutes ses composantes, « parce que les témoignages ont été unanimes à ce niveau car les parents des blessés que j’ai trouvé, ici, m’ont confirmé que l’Etat a fait ce qu’il devait faire ».

Le président du Conseil économique, social et environnemental, par ailleurs maire de Boké Dialloubé dans le département de Podor, a contribué à la prise en charge des blessés dont la plupart viennent de l’arrondissement de Cas-cas (Podor).

« après l’information d’hier, j’avais demandé au président du conseil départemental de venir voir la situation, et en même temps comment prendre en charge nos parents bless ».

« Nous apportons tout notre soutien à ces blessés et à ces malades, et toute notre compassion à la famille de nos parents disparu », a-t-dit.

« Il est de mon devoir de venir ici pour voir les malades, leur rendre visite, mais aussi voir dans quelle mesure on pourra continuer à les prendre en charge du point de vue médical », a poursuivi Abdoulaye Daouda Diallo.

« A notre niveau, j’ai vu tous les patients et je remercie le corps médical pour cette prise en charge avec beaucoup de professionnalisme »,  a encore dit le maire de Boké Dialloubé.

« En tout cas, les parents des victimes blessées que nous avons trouvés sur place sont réconfortés, et ils disent avoir été bien pris en charge », a indiqué l’ancien ministre de l’Intérieur.

Le président du Conseil économique, social et environnemental a aussi rendu visite à des dignitaires religieux dans la commune de Louga dont le Khalife général de la famille Omarienne Thierno Bachirou Tall.

L’accident de la circulation survenu  mercredi à hauteur du village Diélerlou Sylla, a fait un total de 76 victimes, dont 24 décès et 52 blessés.

Leave a reply