Accusé de mauvaise gestion : le DG de Dakar Dem Dikk se lave à grande eau

0
253

Hier lundi matin, les travailleurs de la société de transport public Dakar Dem Dikk ont entamé une grève et bloqué l’ensemble des bus sur des réseaux urbains, interurbain et international. Ces derniers reprochent à leur Directeur général une gestion partisane, notamment avec la décision de promouvoir certains agents. Des accusations battues en brèche par Ousmane Sylla. «Le fait est qu’au dépôt de Thiaroye, le chef de Division est parti depuis quatre mois à la retraite. Dans un premier temps, je n’ai pas voulu le remplacer. On m’a demandé de sortir l’organigramme, ce que j’ai refusé de faire. Quand j’ai vu que la situation se dégradait techniquement et qu’il y avait des manquements dans le management, j’ai décidé de faire de celui qui était adjoint à ce poste, chef de Division. J’ai ensuite fait de celui qui suivait l’adjoint du chef de Division, chef d’atelier. Mais, connaissant la difficulté de la charge, je me suis dit qu’il fallait rajouter un autre chef d’atelier. On a pris quelqu’un du dépôt de Ouakam pour l’amener à Thiaroye. Cette personne est un délégué du personnel, c’est aussi un syndicaliste. Il est, par ailleurs, un technicien en maintenance. En outre, il faut savoir que ces gens ont trois mois de préavis de tests. Si on se rend compte qu’elles ne sont pas à la hauteur, elles seront démises de leur poste», a expliqué le DG de DDD à Sénéweb. S’agissant des accusations de malversations qui pèsent sur lui, Ousmane Sylla a fait remarquer que la société connaît aujourd’hui une augmentation des recettes de 45%, en plus d’une réduction des charges de 25%. «Nous avons également augmenté notre flotte, ce qui s’est traduit par l’augmentation du nombre de départs», a-t-il poursuit.  En outre le DG de DDD annonce avoir «réduit le nombre de personnels qui se trouvait être pléthorique». Ceci est, selon lui, le résultat d’une orientation vers «l’excellence opérationnelle», alors qu’à son arrivée, «Dakar Dem Dikk était dans une situation de faillite et il y avait même un plan social prévu», a-t-il rappelé. Ainsi, Ousmane Sylla se dit confiant quant à l’audit qui sera fait après son départ. «Je demande d’ailleurs qu’un audit se fasse, car cela permettra de montrer les bonnes choses qui ont été faites, mais également les actions à améliorer. Mais je peux vous assurer que dans cette situation actuelle, Dakar Dem Dikk est une société qui est en train de se redresser et pour la première fois depuis 2014, elle sera rentable avec un résultat net positif. Ce qui ne s’était jamais produit auparavant».

 

Leave a reply