Alliance des syndicats autonomes de la santé (Asas) : Mballo Dia THiam pour la réouverture des négociations

0
1198

And Gueusseum a, à nouveau, interpellé le ministre de la Santé et de l’Action sociale, le Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, «dans l’extinction des foyers chroniques de tension dont le principal est allumé par un protégé du Top management hospitalier». Dans un communiqué qui nous est parvenu hier, lundi 8 mai 2023, And Gueusseum a avancé : «c’est le lieu de l’interpeller sur l’absence de Conseil d’Administration des hôpitaux de Kolda et de Kédougou, toujours dans l’irrégularité, dans l’obligation de faire voter des budgets et de présenter des états financiers annuels».

Face à un manque de  spécialistes dans plusieurs spécialités, And Gueusseum a renseigné : «après 11 années d’absence de recrutement de techniciens supérieurs à l’ENDSS, l’ASAS s’insurge contre les circulaires n°2972/MFPTSP/SG/DGEP/DGPEEC/DFP du 17 octobre 2022 du ministre de la Fonction publique et celle n°008156-MSAS/CAB/SP du ministre de la Santé et de l’Action sociale demandant aux Gouverneurs de régions, relatives aux agents admis au concours professionnels qui auraient cessé service

Et d’ajouter : «au lieu de les menacer de représailles, And Gueusseum considère qu’il faut encourager et accompagner cette denrée rare, en leur octroyant le plus rapidement possible leurs pécules et frais de mémoire, en plus de leur mise en position de stage pour combler les gaps en spécialistes, mais surtout mettre fin à ces vieilles querelles de clochers entre le ministère de la Santé et l’ENDSS par cette ultime et vaine tentative de s’opposer à leur droit à la formation».

Enfin, And Gueusseum rappelle au Gouvernement et aux camarades que la trêve ne signifie pas la levée des mots d’ordre car la hache de guerre n’est que momentanément enterrée.

Denise ZAROUR MEDANG

Leave a reply