Amical Sénégal-Algérie (0-1) : les Fennecs s’offrent le hold-up devant les Lions

0
506

 Le Sénégal a perdu hier, mardi 12 septembre, au stade Abdoulaye Wade de Diamniadio le match amical qui l’a opposé à l’Algérie (1-0).  Les Fennecs ont réussi un véritable hold-up en douchant les Lions à la 64e minute Malgré leur domination, le manque d’efficacité et de concentration a fini par plomber les chances des Lions de prendre une revanche de leur finale de la CAN perdue en 2010. C’est la première défaite du Sénégal dans son nouvel antre de Diamniadio et à domicile depuis celle subie devant la Côte d’Ivoire en 2012.

 Le Sénégal a perdu (0-1) le match amical qui l’a opposé ce mardi 12 septembre au stade Abdoulaye Wade à l’Algérie. Ces retrouvailles entre les deux derniers champions d’Afrique étaient pour les Lions une occasion de revanche de la finale de 2019 et en même temps d’affiner un peu plus le groupe en vue des éliminatoires de la Coupe du monde qui se profilent et de la prochaine Coupe d’Afrique des nations. Mais les coéquipiers de Sadio Mané n’ont pas eu la clé de la solution face à l’équation technique et tactique des Fennecs.  Les Lions sont pourtant entrés en force dans la partie en installant le jeu dans la zone de l’adversaire. Sadio Mané et Pape Matar donnaient vite le ton en s’offrant dès la deuxième minute de jeu la première occasion franche de la rencontre. Mais le gardien Anthony Mandrea se signale très tôt en arrêtant le tir de l’attaquant sénégalais. L’Algérie devrait encore annihiler deux autres tirs cadrés du même Sadio Mané.  Les partenaires de Mahrez vont vite monter le bloc et s’imposer dans l’entrejeu. Ce qui leur permet de multiplier les attaques sur le côté gauche des Lions et surtout à jouer dans le dos de la défense des Lions constituée de la paire inédite Kalidou Koulibaly- Niakhaté. Comme sur ce tir non cadré (20e minute). Le manque d’efficacité des Lions sera encore manifeste sur cette occasion manquée d’Abdou Diallo devant une forêt de jambes dans la surface (35e min) ou encore sur cette autre tentative de Sadio Mané devant le portier algérien (45e). Au retour sur le terrain, le Sénégal maintient le rythme dans les phases d’attaque. Dans une attaque menée à la 46e minute, Sadio Mané fixe la défense et donne une passe en pleine course à Idrissa Gana Guèye. Mais le milieu de terrain qui étrenne sa 98e minute écrase son tir. Deux minutes après, Nicolas Jackson s’infiltre dans la défense mais le portier algérien devrait une fois de plus s’interposer et mettre en échec l’attaquant sénégalais.

Farès Chaibi douche les Lions

A la 61e minute, le Sénégal opère un changement dans son dispositif avec la sortie de l’arrière droit Youssoupha Sabaly suite à une blessure aux adducteurs. Aliou Cissé est contraint de faire rentrer Krépin Diatta (61e minute) et d’opter pour une défense à trois ( Koulibaly, Niakhaté et Abdou Diallo). Les Sénégalais seront surpris trois minutes plus tard suite à un coup franc bien exécuté par Mahrez. Libre de tout marquage, l’Algérien Farès Chaïbi surgit pour mettre sa tête et tromper le gardien Edouard Mendy (0-1 ; 64e). Douché devant son public, le Sénégal réagit avec le double changement effectué par Aliou Cissé. Illimane Ndiaye et Pape Matar Sarr cèdent respectivement la place à Habib Diallo et Lamine Camara. Ce dernier qui fait ses grands débuts en sélection A du Sénégal apporte sa fraîcheur et son envie dans l’entrejeu.  A la 85e minute, le milieu de terrain Cheikhou Kouyaté et l’arrière gauche Ismaïla Jacobs entrent sur la pelouse en remplacement du milieu de terrain Pathé Ciss et d’Abdou Diallo. L’entraineur Aliou Cissé n’arrivera toutefois pas à résoudre l’équation tactique posée par son vis-à-vis Djamel Belmadi. Bien regroupés dans le dernier tiers, Youssef Atal et ses partenaires verrouillent leur défense et annihilent toutes les actions bien menées par Sadio Mané. Malgré cet ultime tir cadré de Krépin Diatta et détourné par l’infranchissable Antony (95e), le Sénégal va finalement s’incliner et différer une revanche devant l’Algérie qui ne lui a pas réussi durant les quatre dernières  confrontations. Le Sénégal perd ainsi pour la première fois dans le nouvel stade Abdoulaye Wade. C’est également la première défaite des Lions depuis celle essuyée devant la Côte d’Ivoire en 2012.

Omar DIAW

Leave a reply