Dakar et Monrovia en croisade contre la pêche « illégale et non autorisée »

0
831

(APS)- Le ministre sénégalais des Pêches et de l’Economie maritime et son homologue du Libéria ont procédé lundi à une signature d’un protocole dans le cadre de la lutte contre la pêche « illégale et non autorisée ». S’exprimant lors de la cérémonie de signature, le ministre sénégalais de la Pêche, Pape Sagna Mbaye a indiqué que cette coopération permettra « de traquer », à partir des eaux sénégalaises, tous les bateaux battant pavillon libérien, coupables de délits maritimes. « Si des navires battant pavillon libérien se livrent à des pratiques délictuelles et tombent sur le coup de la loi, nos navires pourront les arraisonner s’ils arrivent dans nos eaux », a-t-il assuré. Selon lui, cette rencontre a aussi permis de « revisiter » les aspects du protocole signé entre la République du Sénégal celle du Liberia en 2019 sur la même question de la pêche « illicite et non autorisée ». M. Mbaye a également déclaré que ce protocole va faciliter la « mutualisation des forces’’ des deux pays et permettre aux deux Etats frères ‘’de parler d’une seule voix au niveau des instances qui régissent la pratique de la pêche dans le monde ». Elle aidera aussi, selon lui, « à essayer de voir comment constituer la coopération Sud-Sud mais aussi Sud- nord pour permettre de lutter efficacement contre ce fléau qui porte un coup fatal à nos économies déjà fragiles ». M. Mbaye a souligné que ces pratiques ont « énormément fait de dégâts en Afrique de l’ouest. « Au niveau des eaux maritimes du Sénégal, on évalue déjà ces pertes à 155 milliards Fcfa et pour près de 200 milliards au niveau du Liberia’, a-t-il précisé Les deux ministres ont également discuté « des bonnes pratiques de la pêche et de l’expérience sénégalaise ».

 

Leave a reply