Diourbel-le gouverneur satisfait de la mobilisation de la jeunesse

0
715

La fête de l’indépendance a été célébrée  ce 4 avril  à Diourbel. Un défilé Grand format a été organisé avec une forte présence des jeunes et des autorités administratives des 3 départements de la région de Diourbel.

C’est une procession civile suivie d’un défilé militaire qui a marqué la célébration en Grand format du 63ème anniversaire de notre pays. C’est le chef de bataillon Mamadou Madiariou Diallo  qui a  dirigé le défilé militaire en présence du colonel Diouma Sow. Les écoles maternelles ont ouvert le bal avant que les écoles élémentaires, collèges, lycées, daaras, arts martiaux et secteur informel ne suivent. Le Gouverneur de la région de Diourbel qui a présidé ce défilé civil et militaire explique : «la  cérémonie d’aujourd’hui célébrant le 63ème anniversaire de l’ascension de notre pays à la souveraineté internationale s’inscrit en tête dans l’agenda de la République. Certes elle est empreinte de solennité mais revêt un caractère populaire nécessitant ainsi la participation de toutes les forces vives de la nation. L’illustration la plus parfaite de cette symbiose entre les forces de défense et de  sécurité et les populations est la retraite  au flambeau  qui précède ce défilé civil et militaire. C’est cette  volonté exprimée par le Président de la République, la région de Diourbel a voulu concrétiser en organisant un seul défilé régional qui regroupe ici sur la route Alpha Thiongane ».   Ce défilé s’est déroulé en présence du représentant du la zone no7 le colonel Diouma Sow, Directeur de l’école  d’application  d’infanterie de Thiès, des 3 Préfets et 9 sous-préfets de la région de Diourbel. Abordant le thème « Forces de défenses et de sécurité et préservation des ressources naturelles, il faudrait d’emblée dire que c’est un sujet d’actualité qui d’explique aisément. En effet, l’objectif ultime de toute armée  par sa  vocation de force de défense  et de sécurité reste l’instauration et le maintien de la paix par la préservation de l’intégrité territoriale  et la sécurisation des personnes et de leurs biens. Parmi ces biens, les ressources naturelles sont prépondérantes  au regard du rôle qu’elles  jouent   dans l’économie et le développement ». Et il poursuit : « Nous saluons à sa juste valeur tous les efforts consentis par les forces de défense et de sécurité de jour comme de nuit pour préserver nos ressources naturelles .Cependant force est de constater que ces actions  de répressions, de formation et  sensibilisation    risqueraient d’être vaines sans une prise de conscience réelle des populations. » Pour rappel, il y a 275 éléments militaires et paramilitaires mais aussi 1075 civils qui ont défilé.

ADAMA NDIAYE 

Leave a reply