Dossier : Encombrement, anarchie, manque de bouches d’incendie et problème d’accès, insalubrité : les marchés, des poudrières latentes en permanence

0
726

Suite à une série d’incendie déplorée dans plusieurs établissements marchands ces dernières années, l’Etat a mis en place le Programme de modernisation et de Gestion des Marchés (Promogem), notamment dans les localités et sites prioritaires ciblés que sont les marchés Ndoumbé Diop de Diourbel, Tillène de Ziguinchor, Sandikat de Pikine, Tambacounda et Kaolack…).

En Conseil des ministres qu’il a présidé, le mercredi 11 janvier 2023, le président de la République, Macky Sall, a engagé le Premier ministre, Amadou Ba, à faire prendre toutes les dispositions requises en vue d’accélérer la mise en œuvre du Promogem, enjoignant le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome à veiller à la fonctionnalité et à la mise aux normes des dispositifs de protection civile dans les marchés et espaces commerciaux.

En attendant, entre encombrement, anarchie et installations électriques non conformes, souvent à l’origine de court-circuit ; manque de bouches d’incendie et problème d’accès des secours en cas de sinistres ; incompréhensions entre autorités et commerçants souvent à l’origine du retard dans la mise en œuvre de projets, insalubrité et manque de sanitaires ou toilettes non praticables… Sud Quotidien fait le point sur quelques projets en cours ou annoncés et la situation de l’essentiel des marchés où les usagers côtoient le danger en permanence.

 

 

 

Leave a reply