Entrepreneuriat féminin : la Banque mondiale favorable au leadership féminin

0
889

La Banque mondiale entend donner plus de place au leadership féminin. Elle l’a plaidé lors des réunions du printemps 2023 à Washington (Etats-Unis).

Les arguments qui plaident en faveur du leadership féminin sont évidents : « nos sociétés et nos économies ont tout à gagner à voir de plus en plus de femmes se hisser à des fonctions de direction ou créer et développer leurs entreprises », ont plaidé les débatteurs des institutions de Breton Woods dans un thème libellé ‘’Promouvoir la place des femmes dans l’entreprenariat et le leadership’’. Les femmes continuent pourtant de se heurter à de nombreuses difficultés, des barrières juridiques au manque d’infrastructures pour la garde des enfants, en passant par le poids des normes sociales, les obstacles dans l’accès aux financements et les pratiques discriminatoires des employeurs.

Comment y remédier collectivement et quel rôle pour le secteur privé ? De quels moyens disposons-nous pour soutenir l’entrepreneuriat et le leadership des femmes ? Sur quelles innovations miser pour accélérer la marche vers la parité ? Autant de questions auxquelles cette discussion a apporté des éléments de réponse. À commencer par l’importance d’élargir l’accès aux financements pour les entreprises féminines ou encore de reconnaître le rôle des femmes face aux grands défis d’aujourd’hui, du combat contre le changement climatique à la lutte contre les conflits et la fragilité. Les participants ont aussi insisté sur la nécessité d’élargir la définition du leadership féminin, qui ne se résume pas aux femmes à la tête de grandes entreprises, mais concerne aussi toutes celles qui tiennent les rênes d’initiatives locales. Ne pas laisser les femmes en marge de la révolution numérique : c’est un des autres enjeux soulevés dans la discussion. Les femmes doivent acquérir les compétences nécessaires pour trouver leur place dans un monde bousculé par les avancées technologiques.

JP MALOU

 

 

 

Leave a reply