Fin de mission de l’ambassadeur de la France au Sénégal : Diagna Ndiaye magnifie l’entregent de Phillipe Lalliot pour «Dakar 2026»

0
966

Mamadou Diagna Ndiaye a loué l’action de la France dans le processus de l’organisation des JO2 2026. Le président du Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS) a mis au profit le déjeuner offert en l’honneur de l’ambassadeur,  en fin de mission au Sénégal,  pour célébrer le diplomate français et lui remettre la médaille du CNOSS pour son investissement et son entregent pour une organisation réussie des JOJ de Dakar2026 et à l’avènement d’un monde meilleur grâce au Sport.

Le Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS) a célébré l’ambassadeur de France Phillipe Lalliot en fin de mission au Sénégal. Au cours d’un déjeuner offert à son honneur, le président Mamadou Diagna Ndiaye, président du Cnoss et du Comité d’organisation des JOJ «Dakar 2026» en a profité pour magnifier la part active du diplomate français.

«L’Ambassadeur Philippe Lalliot aura rempli sa mission au Sénégal dans la continuité d’une longue tradition qui fait rayonner la diplomatie française à travers le monde, dans une posture d’écoute, d’ouverture et d’attention aux autres qui a su faire l’unanimité autour de lui. Nos énergies sont aujourd’hui tournées vers les prochains Jeux Olympiques de la Jeunesse. Je n’oublie pas que c’est d’abord au Président de la République, M. Macky Sall, à son implication et à son prestige personnel que nous devons de les organiser à Dakar. Il en est le premier soutien et un pilier essentiel», a-t-il déclaré. Dans cet élan, il a salué l’investissement personnel, «l’entregent et sa force de persuasion, pour mobiliser tous les ambassadeurs de l’Union Européenne en faveur du CNOSS, pour une organisation réussie des JOJ 2026».

«Je retiens également que, sous ses auspices plusieurs institutions françaises, notamment l’AFD, ont contribué pour 40 millions d’euros à la réalisation d’infrastructures sportives indispensables. Et qu’à son initiative, nous avons accueilli au Sénégal la Ministre Française des sports dont l’appui, précieux, nous fait envisager la suite avec sérénité », indique-t-il, tout en rappelant les qualités et le parcours de Phillipe Lalliot

«Je pourrais vous parler de l’universitaire brillant, dont le parcours académique jalonné des plus prestigieuses distinctions, commande le respect. Je pourrais vous parler du diplomate chevronné, qui, aux plus éminentes fonctions, a servi son pays partout dans le monde. Je pourrais, tout aussi bien, parler de l’homme de culture féru de belles lettres. Mais c’est de l’homme, en lettres majuscules, que je veux vous parler, pour avoir, a son contact, pris la juste mesure de son talent et de sa générosité», relève-t-il. Pour tous les services rendus au sport et à l’Olympisme, le président Diagna Ndiaye a  remis  la médaille du Comité National Olympique et sportif sénégalais, qui, selon lui, honore les femmes et les hommes dont l’action contribue à l’avènement d’un monde meilleur grâce au Sport.

«Vous êtes désormais en réserve de la République. Je forme le vœu que les perspectives qui s’ouvriront à vous, dans la suite d’une carrière déjà fort belle, vous apportent les plus grandes satisfactions», ajoute-t-il. Le président Diagna Ndiaye n’a pas manqué de confondre dans ses remerciements  à Mme Laurence Lalliot pour son engagement et ses actions en milieu rural.

«A Madame votre épouse, qui vous accompagne avec discrétion dans votre mission, je présente mes hommages appuyés. Je salue son engagement auprès des populations vivant en milieu rural, en faveur de l’agroécologie, et pour le renforcement de la sécurité alimentaire, chère au Président de la République. Le partage des savoirs, la transmission des connaissances dont elle a fait sa règle de vie témoignent de son attachement à notre pays», dira-t-il.

Omar DIAW

Leave a reply