Guerre en Ukraine: couvre-feu décrété à Kiev jusqu’à lundi, 198 civils tués en trois jours

0
319

Trois jours après le début de l’invasion russe en Ukraine jeudi 24 février, le sort de Kiev semble ne plus tenir qu’à un fil. De violents combats se déroulent dans la capitale. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky est toujours dans la capitale. Pendant ce temps, des dizaines de milliers d’Ukrainiens ont fui vers les frontières.

Ce samedi, tous les regards sont tournés vers la capitale Kiev, où des combats sont en cours. Le chef de l’État ukrainien s’est dit « cible numéro un » de Moscou. La mobilisation générale a été décrétée côté ukrainien. Côté russe, le ministère de la Défense a annoncé dans un communiqué avoir donné l’ordre d’« élargir l’offensive ».
Le bilan provisoire fait état de 198 civils tués et de 1 115 blessés. Des cohortes de déplacés sont sur les routes de l’Ukraine et 115 000 ont trouvé refuge en Pologne, selon un nouveau bilan des autorités polonaises.
Depuis le début de l’offensive, plusieurs trains de sanctions ont été successivement décidés par l’Union européenne, les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada, ciblant le secteur bancaire, les importations technologiques et de nombreux proches du pouvoir. Elles visent désormais également le président russe Vladimir Poutine et son chef de la diplomatie Sergueï Lavrov.
Un sommet de l’Otan s’est tenu vendredi. « Nous déployons pour la première fois la Force de réaction au titre de la défense collective pour éviter des débordements sur le territoire de l’Alliance », a précisé Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’Otan, à l’issue de la rencontre. La France va déployer 500 hommes en Roumanie dans le cadre de l’Alliance.
RFI.FR

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :