Indice du chiffre d’affaires dans l’industrie : 5,4% de progression au 3ème trimestre 2022

0
901

L’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) a publié sa note trimestrielle sur l’Indice du chiffre d’affaires dans l’industrie (Icai). De cet indice, il en ressort une progression de 5,4% au troisième trimestre 2022, comparé à celui de la même période de 2021.

Dans l’analyse d’ensemble, le chiffre d’affaires dans l’industrie a progressé de « 5,4% au troisième trimestre 2022, comparé à celui de la même
période de 2021 ». C
et accroissement, renseigne la note, « est consécutif à la hausse du chiffre d’affaires dans la production d’électricité de gaz et d’eau (+10,7%), dans les industries manufacturières (+5,3%) et celles extractives (+5,2%) ».
Par ailleurs, sur les neuf premiers mois de 2022, cet indicateur, base 100 en 2016, mesure l’évolution des ventes des biens et services dans l’industrie nous renseigne que le chiffre d’affaires s’est accru de « 10,5%, en comparaison à celui de la même période de 2021 ».
L’électricité et l’eau en productivité de 10,2%

L’échantillon à l’année de base qui compte 71 entreprises couvrant 89,8% de la valeur ajoutée du tissu industriel indique qu’au troisième semestre de l’année 2022, le chiffre d’affaires des industries de production d’électricité, de gaz et d’eau s’est relevé de « 10,2% au troisième trimestre 2022, comparativement à celui de la même période de 2021 », constate la note. Cette évolution est attribuable à la hausse simultanée des ventes d’eau (+12,7%), d’électricité et de gaz (+9,6%).
En cumul sur les trois premiers trimestres de 2022, le chiffre d’affaires de ces industries s’est raffermi de
12,8%, comparativement à celui de la période correspondante de 2021.

Hausse du chiffre d’affaires des industries manufacturières

L’indice publié trimestriellement et disponible au plus
tard 75 jours après la fin du trimestre sous revue informe également  qu’à la période précités, le chiffre d’affaires des industries manufacturières s’est amélioré de « 5,3% en variation annuelle sous l’effet, particulièrement, de la bonne performance notée au niveau de la vente des
produits chimiques et pharmaceutiques (+72,2%), des produits textiles et articles d’habillement (+45,7%),
des matériaux minéraux (+6,5%) et des produits du raffinage et de la cokéfaction (+4,6%)
 ». Susceptible d’être révisé lorsque le taux de réponse est inférieur à 100%, l’indice précise que la baisse du chiffre d’affaires du cuir travaillé et articles de voyage (-58,9%), des produits métallurgiques et de fonderie (-21,7%) et des produits agro-alimentaires (-4,0%) ont jugulé la hausse de celui des industries manufacturières.
Sur les trois premiers trimestres de 2022, fait savoir l’indice, « le chiffre d’affaires de ces industries s’est relevé de 6,7%, comparativement à celui de la période correspondante de 2021 ».

Les industries extractives en croissance 

Les analyses faites en variation annuelle à partir du Calcul des indices corrigés des variations saisonnières (Cvs) n’étant pas encore effectué montrent un accroissement du chiffre d’affaires des industries extractives. Relativement à celui de la période correspondante de 2021, le chiffre d’affaires dans les industries extractives est ressorti en hausse de « 5,2% au troisième trimestre 2022 ». Cette augmentation est expliquée par « le relèvement des ventes des autres produits des industries extractives (+17,7%) », explique la source.
En cumul sur les neuf premiers mois de 2022, « le chiffre d’affaires dans les industries extractives s’est accru
de 24,1%, comparativement à celui de la période correspondante de 2021 »,
détaille l’indice.

Baisse du chiffre d’affaires de l’industrie environnementale

Quant au chiffre d’affaires des industries environnementales, il est indiqué qu’au troisième trimestre 2022, le chiffre d’affaires des industries environnementales s’est détérioré de « 10,7%
en relation avec la baisse de celui des activités de collecte, de traitement et d’élimination des déchets
(-10,8%) ».
Sur les neuf premiers mois de 2022, indique l’indice de Ansd « le chiffre d’affaires des industries environnementales s’est relevé de 16,8%, comparativement à celui de la période correspondante de 2021 ».
Chute du chiffre d’affaires de l’égrenage du coton

Exclu du champ de l’Ica, l’égrenage du coton renseigne qu’en variation annuelle, le chiffre d’affaires de l’égrenage de coton a chuté de « 99,1% au troisième trimestre 2022, en liaison avec la forte baisse des ventes de coton ».
Toutefois, note l’indice, le cumul sur les trois premiers trimestres de 2022 s’est relevé de « 64,0% relativement à la période correspondante de 2021 ».

JEAN PIERRE MALOU

Leave a reply