« J’ai l’impression qu’on veut me liquider », dixit Alioune Tine

0
371

Suite et pas fin de la polémique autour de l’audience entre Sonko et Embalo. Après le démenti du président d’Africa Jom Center, Alioune Tine sur la déclaration du journaliste, l’accusant d’avoir sollicité l’audience, Madiambal Diagne revient à la charge. Le patron du Groupe Avenir Communication a à travers un poste sur son compte tweeter répondu en se demandant « Qu’est-ce que Alioune Tine nie ou dément. Je persiste et signe et j’ajoute que l’audience a au lieu au King Fahd Palace le jeudi 7 juillet vers 17h. Elle devait rester secrète mais Sonko était obligé de faire un tweet le vendredi matin quand il a reçu les photos l’interpellant ».

Joint au téléphone, par nos confrères de seneweb, le militant de la société Civile et président d’Africa Jom Center qui souhaite tourner la page déclare « J’en ai fini avec cette histoire. Quand on a à faire avec une personne de mauvaise foi, il est inutile de polémiquer et je n’ai du tout pas envie de lui répondre. Je fais mon travail avec une conscience tranquille ».

L’ancien Coordonnateur de la Raddho dénonce, toutefois, une campagne de dénigrement orchestrée contre sa personne : « Ce n’est pas un hasard si je fais l’objet d’attaques de leur part, la première vient du ministre de l’enseignement supérieur. C’est comme si certains ont l’ambition de me liquider », a-t-il indiqué. Poursuivant Alioune Tine déclare qu’il ne se laissera pas intimider : « Je leur souhaite beaucoup de courage ».

Toutefois, Alioune Tine ne dément pas de manière explicite les allégations de Madiambal Diagne.  » Il n’y a pas longtemps, les femmes du Mali sont venues vers moi pour que je les aide à rencontrer le président, Macky Sall, et je l’ai fait sans problème. Je fais ce genre de choses tous les jours. La manière dont il (Madiambal) a relaté l’histoire n’est pas vraie. On veut faire toute une affaire,  de choses totalement insignifiantes », rapporte seneweb.

D’après des sources concordantes de seneweb, c’est le président Embalo qui a émis la volonté de rencontrer le leader de Pastef Ousmane Sonko. Il a ainsi saisi Alioune Tine qui, a son tour, a facilité l’entrevue. D’après toujours nos informations, ce dernier était, d’ailleurs, dans un premier temps, réticent.

O G et seneweb

 

Leave a reply