La BNDE a injecté plus de 160 milliards FCFA dans le secteur agricole depuis 2014 (rapport)

0
493

(APS) – Plus de 160 milliards FCFA ont été injectés dans le financement du secteur agricole par la Banque nationale de développement économique (BNDE) depuis son lancement en fin janvier 2014, a-t-on appris de l’institution bancaire, mardi.

‘’(…), depuis son démarrage, la BNDE a injecté plus de 160 milliards FCFA dans le financement du secteur agricole, le premier levier de développement du Sénégal’’, précise la BNDE dans son rapport annuel 2021 dont copie a été remise à l’APS.

Plusieurs sous-secteurs ont été financés, souligne le document citant principalement les filières arachide (52%), engrais (13%), riz (11%), horticole (6%), anacarde (5%), industrie agroalimentaire (3%), ovine (3%), sel (2%), avicole (1%), et autres (textiles, pisciculture), (5%), soit un total de 100%.

‘’L’impact des interventions dans le secteur agricole peut s’apprécier sur plusieurs niveaux. Au 31 décembre 2021, l’encours relatif au financement du secteur agricole représentait 23% de l’encours global de la banque’’, fait savoir la BNDE.

‘’Les financements injectés dans ce secteur durant l’exercice 2021 s’établissent à plus de 25 milliards FCFA avec principalement les filières arachides, riz, horticoles, etc… Les Agences comme Saint Louis, Ourossogui, Kaolack, Ziguinchor, Potou ont réalisé l’essentiel de leurs crédits par caisse sur les financements du secteur agricole’’, explique la banque.

Les rapatriements de devises de l’ordre de 14 milliards FCFA reçus en 2021 par la banque ont été intégralement réalisés sur les clients du secteur agricole (source reporting opération internationale).

Analysant l’impact socio-économique, la banque indique que ses interventions ont permis de consolider des milliers d’emplois, de contribuer à la collecte de 270 000 tonnes de graines d’arachides coques avec comme effet une commercialisation beaucoup plus saine et la disparition des bons impayés ainsi qu’à l’écoulement rapide de la production

Aussi, elle a pu contribuer à la croissance de la production à travers le financement des mises en place de semences et d’engrais dont le plus stratégique a été le financement d’un bateau de 22 000 tonnes d’urée destinée à la campagne 2021-2022, injecter suffisamment de richesse auprès des producteurs.

De même, la BNDE a contribué à l’équilibre de la balance commerciale du Sénégal à travers l’exportation des produits agricoles objets de nos financements et favorisé la mise en place d’unité de transformation des produits agricoles

‘’La BNDE a énormément contribué à l’épanouissement économique des producteurs à travers ses interventions sur la filière arachide qui polarise deux tiers de la population rurale : l’arachide demeure et reste en effet, une spéculation phare bien accompagnée par la BNDE’’, note le rapport.

Le texte indique que grâce à ses résultats sur le financement du secteur, des bailleurs tels que la BOAD et la BAD ont accordé à la BNDE des lignes de refinancement dédiées à ce secteur.

Il s’agit principalement de la BOAD avec une ligne annuelle de 10 milliards FCFA depuis 2017 dédiée à la filière arachide et dont le cumul à date est de 45 milliards FCFA, la BAD avec une ligne moyen terme de 122,5 millions d’euros depuis 2021 dédiée aux PME du secteur agricole.

Leave a reply