Le chef de l’état donne sa position ce soir

0
531

Après avoir maintenu le suspense pendant plus de quatre années sur la question de sa troisième candidature ou non lors de l’élection présidentielle du 25 février 2024 prochain, le chef de l’Etat, Macky Sall, va enfin donner sa position par rapport à cette question. S’exprimant le samedi 1er juillet dernier, lors d’une rencontre avec les 475 maires et 37 présidents de Conseil départemental signataires de la pétition pour sa candidature en février 2024 prochain, le Président Macky Sall invitant ses partisans à l’unité, a annoncé qu’il va adresser un discours à la nation ce lundi 3 juillet.

Le chef de l’Etat, Macky Sall va enfin donner sa position sur la question de sa 3ème candidature de plus en plus agitée par ses partisans. S’exprimant le samedi 1er juillet dernier, lors de sa rencontre avec les 475 maires et 37 présidents de Conseil départemental signataires de la pétition pour sa candidature en février 2024 prochain, le Président Macky Sall a annoncé qu’il va adresser un discours à la nation pour dire si oui ou non, il sera candidat à un nouveau mandat le 25 février 2024. Toutefois, en attendant ce rendez-vous, le chef de l’Etat a procédé à la remobilisation de ses troupes en les invitant à « l’unité et à la mobilisation ».

En effet, soulignant que « la coalition Benno Bokk Yakaar est une coalition historique, qui n’a jamais été égalée en termes de longévité dans notre histoire politique », le chef de l’Etat affirme sa volonté à faire en sorte que « cette coalition survive au-delà de 2024 ». « La majorité est là, elle est écrasante. Je tiens à vous rassurer, mon combat et ma plus grande fierté consistent à vous conduire vers la victoire. L’enjeu du moment est donc d’être uni. Nous devons poursuivre cette voie qui mène à la réussite pour le peuple sénégalais, qui assure la stabilité de notre pays et qui garantit la sécurité », a-t-il assuré avant d’insister.

« En politique la seule légitimité qui vaille, c’est l’élection. Alors ceux qui s’agitent dans les médias ou les réseaux sociaux, ne croyez pas que leur avis peut m’affecter. Je suis hors de portée de cette agitation. Moi, mon combat et ma plus grande fierté, c’est de vous conduire vers la victoire et de faire poursuivre notre politique économique au bénéfice de la population ». Loin de s’en tenir-là, le chef de l’Etat est également revenu sur les actes de vandalisme ou des pillages orchestrés lors des manifestations du mois de juin dernier. Et c’est pour inviter les élus à rester vigilants et se mobiliser pour, dit-il, « que des gens extérieurs ne viennent gâcher le travail dans vos localités ».

NANDO CABRAL GOMIS

Leave a reply