Le Niger reçoit du matériel militaire offert par l’Égypte pour combattre les jihadistes

0
800

(Rfi.fr)- La coopération militaire est fructueuse entre le Niger et l’Égypte. Après les pays européens et les États-Unis, l’Égypte vient d’offrir une importante quantité d’armes lourdes et des blindés au Niger. Cet appui militaire permettra à Niamey de mieux s’équiper pour combattre les jihadistes qui menacent la sécurité du pays.

Cette importante aide militaire Égyptienne arrive à un moment où le Niger ,en guerre sur plusieurs fronts contre les jihadistes, en a le plus besoin. Elle est composée de 30 véhicules blindés de reconnaissance de type BRDM 2, d’une vingtaine de mortiers et canons de 122 millimètres, de plus de 2 000 pistolets automatiques et fusils d’assaut AK-47, ainsi que des munitions.

Ce n’est pas la première fois que l’Égypte offre du matériel militaire au Niger. On se rappelle que pendant les rébellions touarègues des années 1990, l’Égypte a offert du matériel militaire au Niger. Mais d’une telle ampleur, précise une source sécuritaire, c’est la première aide la plus importante.

Cet appui militaire significatif est salué par Niamey. À l’état-major des forces armées nigériennes, on indique que l’Égypte forme également des forces spéciales nigériennes depuis des années, ce qui dénote, dit-on, la montée en puissance de la coopération militaire entre le Niger et l’Égypte.

D’autres pays, comme les États-Unis d’Amérique, la France et l’Allemagne, aident également le Niger. Il y a cinq jours, l’Union européenne a annoncé une aide militaire exceptionnelle de 320 millions d’euros, soit plus de 200 milliards de francs CFA, en faveur de l’armée nigérienne.

Leave a reply