Ligue 1 : « Il reste neuf journées et il n’ y a pas une raison de s’inquiéter », Babacar Ndiaye, Président de Teungueth FC

0
295

La nouvelle  défaite concédée ce dimanche, en déplacement chez le Ndiambour de Louga, la lanterne rouge , a fini de mettre à nu les  difficultés auxquelles Teungueth Fc continue de vivre durant  la présente saison.  Mais pour le président Babacar Ndiaye ail n’y pas lieu de s’inquiéter de ce baisse de résultats qui,  selon lui, s’explique par quelques manquements. En attendant les neuf dernières journées du championnat, le dirigeant rufisquois estime que son club va reprendre les choses en main. Non sans démentir les rumeurs qui ont circulé sur la démission de  l’entraîneur Youssouph Dabo.

Après une nouvelle défaite enregistrée ce dimanche au stade Alboury Ndiaye, lors de la 17e journée face à la lanterne rouge, Ndiambour de Louga, Teungueth Fc a un peu plus  glisser de la zone rouge. Relégués à la 9e place du classement de Ligue 1, les Rufisquois ( 20 points) ne sont aujourd’hui qu’ à cinq points seulement du premier relégable, le Cneps de Thiès.  Cette position ne semble toutefois pas être une source d’inquiétude pour Babacar Ndiaye. Selon lui,  le président de Teungueth FC son club  entend rapidement se reprendre lors des neuf dernières journées .

« Il reste neuf journées. Il n’ y a pas une raison de s’inquiéter. Il y a une baisse des résultats. Mardi nous avons une réunion. On fera une réunion en interne et on va essayer de remettre les choses à leur place»,  a-t-il réagi sur ITV avant d’expliquer les difficultés qui, selon lui, ont occasionné cette série de contreperformance.  « Cette année, nous avons eu quelques manquements. Si vous vous souvenez avec le décès de Alassane Dia, directeur sportif et mon absence pendant deux ou trois semaines.  Nous  sommes dans un club où  les ressources humaines sont très jeunes. Vous verrez dans d’autres clubs il y a des personnes âgés de cinquante à  soixante ans. Alors au TFC vous verrez que les dirigeants les plus anciens sont jeunes et ont 30 ans. Il y a un problème d’expérience », note-t-il

« Ce n’est pas une excuse, mais nous avons eu des absences de longues durées depuis la Coupe d’Afrique des nations.  Tel Pape Oumar Fall et tant d’autres. Il y a aussi la gestion de la concurrence. Beaucoup de joueurs n’ont pas accepté la concurrence », poursuit-il,  non sans apporter un démenti sur la démission de l’entraineur Youssoupha Dabo dont la démission a été évoqué ce lundi.  A la tête de l’équipe depuis la saison 2019-2020, le technicien sénégalais avait offert dès sa première saison, au TFC son premier titre de champion de Ligue 1 et une qualification la phase des poules de la Ligue africaine des champions.

Omar DIAW

Leave a reply