L’ONG Article 19 invite le parlement sénégalais à plus de transparence

0
202

l’ONG Article 19, point focale de la société civile sur le mécanisme du Partenariat pour le Gouvernement Ouvert (PGO) invite le parlement sénégalais a plus d’ouverture, de transparence, de redevabilité et de prioriser la réforme et l’adoption de certaines lois sur les libertés d’expression et d’accès à l’information.

Dans un rapport du réseau des organisations de suivi parlementaire d’Afrique, parcouru par le site intelligences.info, le Sénégal est classé 9ème sur 13 parlements évalués dans la sous-région ouest-africaine. De même, le dit rapport montre que le parlement du Sénégal a un faible taux d’ouverture avec une note de 41, 24%, qui calcule la transparence, la participation civique et la responsabilité publique.

Selon l’ONG, la principale difficulté du parlement sénégalais est l’accès à l’information, la divulgation des informations et les limitations du public pour accéder à des données importantes. Malgré ces manquements, précise-t-on, le règlement intérieur de l’assemblée nationale garantit le droit public à l’information même si le public reste méfiant à l’égard de la constitution.

O G

Leave a reply