Louga : le tribunal relaxe un caissier de la banque agricole poursuivi pour le vol de plus de cinq millions FCFA

0
574

(APS) – Le tribunal de grande instance de Louga a relaxé mercredi un caissier de la banque agricole de Dahra (département de Linguère), poursuivi pour le vol d’une somme de 5 millions 500 mille francs CFA, a constaté le correspondant de l’APS.

Le prévenu A. B. comparaissait pour vol avec usage de fausses clés portant préjudice à l’employeur à la suite d’une plainte de son collègue Ousmane Ndiaye qui l’accusait d’entrer plusieurs fois dans son boxe à son insu pour voler de l’argent.

Le mis en cause a nié en bloc tous les faits qui lui sont reprochés lors de son jugement. Malgré ses dénégations le procureur a relevé des faits constants, notamment le fait que le prévenu a été vu à la banque à des heures de pause, qui prouvent sa culpabilité.

A cela s’ajoute également, a-t-il poursuivi, le fait que les trois collègues du prévenu, qui ont témoigné à la barre, ont tous reconnu que c’est lui qu’ils ont vu entrer dans le boxe de Ousmane Ndiaye dans la vidéo surveillance de la banque.

A cet effet, le représentant du ministère public avait requis une peine d’emprisonnement de trois ans ferme à l’encontre du prévenu. « Je demande au tribunal de déclarer coupable le mis en cause de tous les chefs d’accusation et de le condamner à une peine d’emprisonnement de trois ans ferme », a-t-il déclaré.

Mais le juge n’a pas suivi le réquisitoire du procureur, estimant qu »il n’y a pas suffisamment de preuves pour prouver la culpabilité du mise en cause ».

Le tribunal a, dans la foulé, déclaré « la relaxe de tous les chefs d’accusation invoquées à l’encontre du prévenu ».

Leave a reply