Lutte-victorieux en 30 secondes : Franc expéditif face au Géant de la Petite Côte

0
231

Franc avait donné un répit de quelques secondes pour vaincre son adversaire. Franc a finalement tenu promesse en terrassant hier, mercredi 1er mai, Bombardier de Mbour. Le sociétaire de Jambar Wrestling Academy des Parcelles Assainies n’a pas mis plus de 30 secondes pour confondre le Géant de la Petite Côte, le terrasser et précipiter sa retraite dans l’arène. Ce qui lui permet de poursuivre son invincibilité, avec 13 victoires en autant de sortie.

Il y a eu une classe d’écart entre Franc et Bombardier qui s’affrontait hier, mercredi 1er mai 2024, à l’Arène nationale. Au crépuscule de sa carrière, avec une série de défaites, le lutteur Mbourois espérait un dernier sursaut. Mais la tâche n’a pas été simple face à son jeune adversaire. Fidèle à son style de combat offensif, Bombardier n’a donné aucun répit à son adversaire.

Visiblement décidé à le corriger, il se rue aussitôt, après le coup d’envoi, sur le lutteur des Parcelles Assainies. Surpris par cette fulgurante attaque, Franc tente de résister, en battant en retraite. Remporté par son élan, le Mbourois ne tarde pas de s’engouffrer dans la garde de son vis-à-vis. Mais il aura du mal à contrôler et assurer une bonne saisie du pagne. Dans la mêlé, Franc va vite confondre le Géant mbourois avant de le déséquilibrer et le mettre sur ses quatre appuis, au bout de 25 petites secondes de combat.

Le lieutenant du «Roi des arènes», Modou Lô, entame un virage important de sa carrière et peut entrevoir valablement une place dans le cercle des ténors ou VIP de l’arène. Franc conserve son invincibilité, avec 13 victoires en autant de sorties. Il précipite, sans conteste, la retraite de Bombardier.  Ce dernier enregistre ainsi sa 12e défaite et sa quatrième d’affilée, après celles essuyées face à Eumeu Sène (2022), Tapha Tine (2023) et Reug Reug (24 décembre 2023).

Omar    DIAW

Leave a reply