Mali : reprise des hostilités entre les Fama et la CMA

0
621

(Africanews)- Les combats qui opposent l’armée malienne à la Coordination des mouvements de l’Azawad pour le contrôle du nord du pays inquiètent à Bamako.

La CMA a décidé de se retirer de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation signé en 2015. Interrogés, plusieurs préconisent une résolution à l’amiable du conflit quand d’autres sont prêts à répondre à la guerre.

« Si tu veux la paix, prépare la guerre. S’ils déclarent la guerre au Mali, il n’y a pas de problème. Nous sommes prêts à les affronter, c’est normal. Nous ne pourrons jamais libérer le Nord sans guerre, et après la guerre, nous négocierons, car nous connaîtrons tous le poids de chacun. Il y aura sûrement des victimes des deux côtés, mais cela fait vraiment partie de la reconquête du territoire. Dans ce cas, la guerre est nécessaire  » explique un habitant.

En plus de la CMA, les FAMA doivent se battre contre le GSIM et les groupes affiliés à l’Etat islamique. Dans cette guerre, Bamako privilégie l’option militaire.

La Coordination des mouvements de l’Azawad a attaqué ces derniers jours les positions des Forces armées maliennes à Bamba, Gao et le bateau Tombouctou à Rharous. Dans sa riposte, l’armée dit avoir perdu 10 de ses soldats et neutralisé 46 terroristes.

Leave a reply