Mbour- transformation de produits halieutiques : Promovilles dote les professionnelles de la commune

0
262

Madame Khady Dièye, la ministre de la famille et de la solidarité, en compagnie de Madame Astou Diane Sow  la coordinatrice du Programme de modernisation des villes du Sénégal et de Mousse Barre Paye, le Directeur du Développement Communautaire, a remis  un lot de matériel de transformation de produits halieutiques d’une valeur de 50 millions de francs  aux femmes transformatrices de la commune de Mbour, une démarche visant à les accompagner vers leur autonomisation. Le matériel se compose de 30 tables de transformation, 50 chaises  30 claies de séchage, 5 fours, 30 fûts, 50 bottes, 50 gants, 10 brouettes, 25 congélateurs, 30 poubelles, une table de bureau,  un ordinateur, une imprimante et 200 chaises plastiques qui sont allés à And liggueye Mbaĺling. Le lot de matériel est destiné aux 30 Gie  (Groupement d’intérêt économique) regroupant 200 membres de l’aire de transformation de produits halieutiques de Mballing au sud-ouest de la commune .Selon ses propos, Promovilles est l’instigateur de la démarche citée plus haut. Elle à rappelé les actions menées ou faites à Mbour par Promovilles. Le décompte donne 17 kilomètres de routes assainies et éclairées, un poste de santé et une maternité en plus d’un plan de circulation de la ville de Mbour. A l’en croire, le financement de cet important matériel est acquis auprès de la Banque africaine de développement et de l’Etat du Sénégal. Elle a invité les actrices à en faire bon usage pour leur autonomisation. La ministre a rappelé les efforts faits pour le renforcement des capacités des femmes transformatrices dans le but d’améliorer leurs productions. Madame Bineta Sène, la responsable des femmes transformatrices des 20 groupements a loué la qualité du don aux effets multiples .Le matériel remis va leur permettre de mieux travailler en assurant la congélation du poisson et en assurant la qualité de la production. Selon un expert de Promovilles, des études menées ont permis de retenir les femmes transformatrices pour leur faire bénéficier de ce programme visant l’amélioration des conditions de vie des femmes et des jeunes.

SAMBA NIEBE BA 

 

Leave a reply