Mercato : les échecs s’accumulent pour l’OM

0
791

Après avoir déjà échoué dans le dossier Trossard, l’OM a de nouveau perdu la bataille pour Ivan Ilic et Terem Moffi. Sans parler de Bamba Dieng, dont la vente n’a finalement pas eu lieu.

Le mercato de l’OM avait plutôt bien commencé. Ruslan Malinovskyi est arrivé en provenance de l’Atalanta sous la forme d’un prêt, tandis que dans le sens inverse, Gerson est retourné à Flamengo, Luis Suarez a été prêté à Almeria, et le jeune Issak Touré est parti grappiller du temps de jeu à Auxerre. Pablo Longoria cherchait encore un attaquant et un milieu offensif pour conclure ce mois de transferts. Problème, les échecs s’accumulent.

La direction a longtemps travaillé la piste Leandro Trossard, le Belge de Brighton en conflit avec le club anglais où il était pourtant l’une des forces vives de l’équipe. Finalement, c’est Arsenal qui a chipé l’ailier de 28 ans contre 25 M€. Une somme impossible à mettre pour l’OM. Il a fallu trouver une autre solution et le nom d’Ivan Ilic est rapidement apparu dans les médias. Il semblait même un temps en passe de dire oui aux Phocéens.

Le jeudi noir de l’OM

Mais ça, c’était avant que le Torino augmente son offre auprès du Hellas Vérone, qui demandait 15 M€ a-t-on appris hier soir de Sky Sport ItaliaL’international serbe (7 sélections) lui a préféré rester en Serie A, alors que tout semblait ficelé avec l’OM. Un nouveau coup dur pour Pablo Longoria et Javier Ribalta, qui vont devoir creuser ailleurs. Mais il ne reste plus que 5 jours avant la fermeture du mercato. Certes, ils ont déjà montré qu’ils avaient de la ressource.

Et puis il y a le cas Terem Moffi, qui s’enlise. Cette fois, la direction marseillaise a sans doute compris qu’elle ne pourrait rien faire. L’attaquant de Lorient préfère rejoindre Nice, qui a envoyé une 5e offre comme le révélions hier. L’OM a bien tenté d’associer ce dossier à celui de Bamba Dieng, avant de dissocier les deux affaires. Le Sénégalais s’est rendu à Lorient avec qui un accord avait été trouvé mais cette fois c’est la visite médicale qui a posé problème… Quand rien ne va.

Leave a reply