Moubarack Lô: « Ce sont les jeunes qui ont gagné cette élection. C’est la victoire de la jeunesse »

0
275

La victoire de Bassirou Diomaye Faye est une «perte sèche» pour la coalition Benno Bokk Yaakar (Bby). Cela dit, aujourd’hui, la baisse du coût de la vie demeure la priorité pour les chefs de ménages. L’économiste Moubarack Lô pense qu’avec une volonté, des efforts et des politiques publiques efficaces, le prochain nouveau gouvernement peut faire baisser les prix, rapporte Le Témoin.

« C’est une grande surprise, cette victoire au premier tour. Le scénario le plus probable était un deuxième tour. Le candidat de Benno était celui de Macky Sall. Quelle que soit la personne que Sonko aurait choisie, elle allait gagner cette élection. Les électeurs ont voté Sonko à travers Diomaye. Benno Bokk Yaakaar, victorieuse avec 58% à la présidentielle de 2019, puis 46% aux législatives, a aujourd’hui perdu 11 points », déclare Moubarack Lô.

Selon Moubarack Lô, les raisons de cet échec sont à chercher au-delà du rejet portant sur le choix du candidat. Amadou Bâ, avec un million de voix, est classé deuxième. Et c’est une lapalissade de dire qu’il n’a pas été totalement soutenu.

« Ce sont les jeunes qui ont gagné cette élection. C’est la victoire de la jeunesse. On a vu une forte participation de la jeunesse. La sortie de prison a été aussi un évènement fort qui a boosté la campagne de Diomaye avec Ousmane Sonko à ses côtés. Ça a été déterminant. Sans compter le soutien de Wade qui a éloigné les électeurs du PDS de Amadou Bâ. Le quart qui soutenait Amadou a dû aller vers Diomaye. Cette unité, cet engagement va forcément jouer. Si vous enlevez les indécis et ceux qui ne se prononcent pas, ils se tiennent à une fourchette très petite, entre 36 et 37 % de l’électorat. Le reste (indécis et ceux qui ne se sont pas prononcés), c’est entre 18 et 20 %. Au dernier moment, l’essentiel des indécis et de ceux qui ne se prononçaient pas se sont tournés vers le nouvel élu », a ajouté Moubarack Lô.

Leave a reply