Plus de deux ans après sa transhumance : Idrissa Seck se justifie toujours

0
139

Plus de deux ans après son ralliement à Macky Sall, Idrissa Seck s’est encore justifié sur les raisons. Le leader du parti Rewmi lie sa décision à la conjoncture mondiale qui « menace la stabilité du pays ». Pour lui, son attitude, en tant que politique et homme d’Etat, est d’adopter « une posture responsable » en rejoignant le Président Macky Sall.

« Beaucoup de personnes se sont interrogé sur la décision que j’ai prise de répondre à l’invitation du président de la République pour faire face, ensemble, aux innombrables crises qui s’apprêtaient à assaillir le pays en provenance du reste du monde dont la Covid-19, la crise financière et aujourd’hui, la guerre en Ukraine», s’est justifié le président du Conseil économique social et environnemental (CESE), lundi, à l’occasion de la prière de la fête de la Korité.

Le leader du parti Rewmi soutient que la tentation la plus facile pour l’opposant est de dire : « s’il y a difficultés, il y a augmentation du mécontentement, donc c’est, peut-être, une opportunité pour créer le chaos, faire tomber le régime et en profiter (…) Ce n’était pas mon option et ceux qui le font pas sont irresponsables ».

(Avec Pressafrikà)

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :