Présidentielle-ramadan de Tata : Promesse quand tu nous tiens !

0
267

« Les promesses n’engagent que ceux qui y croient » Parole de politiciens, soutiennent les déçus qui n’accordent pas la bonne foi aux femmes et hommes politiques qui, une fois au Palais de la République, déchirent leur profession de foi. Tata ne boit pas de cette eau.  Sa candidate est une femme de principe et que la valeur n’attend point le nombre des années. Elle exécutera toutes ses promesses et qu’elle l’y aiderait. Telle est la conviction de Tata à l’endroit de celle qui veut briser les barrières en devenant la première présidente de Sunugal. La solidarité féminine impose l’union sacrée autour d’elle. Tata, au cours de ces deux semaines de campagne électorale se fatiguait la voix à force de marteler que cette fois-ci, c’est la bonne. Elle s’égoïsait plus que de mesure. Faisant référence à ses capacités managériales, elle candidaterait pour le poste de ministresse de l’agriculture. Elle imposerait la culture bio à grande échelle, que le Sénégal serait une verte prairie où viendraient paitre des Hostein, à la robe noire et blanche, ces vaches puissantes et athlétiques mais il y aurait aussi des Charolaises, des Bazadaises pour la succulence de leur viande. Viendraient picorer des coqs dorés, des poules soie blanche, des poules naines, des guinar firgi, au cou pelé. Le Sénégal sera la vache au lait et la cuisine de toute l’Afrique avec une femme aux commandes.  Tata tiendrait l’écumoire.

BABA DIOP

 

Leave a reply