Prise en charge médico-sociale et hausse des salaires, en revendication

0
554

Avec ce mot d’ordre de 72 heures de grève décrété depuis hier, lundi, le collectif des employés d’AFTU exprime ainsi son mécontentement et réclame de meilleures conditions de travail, notamment une prise en charge médicale et sociale qui fait défaut. Actuellement, certains d’entre eux seraient confrontés à des problèmes de santé et même des amputations, mais ils ne bénéficient d’aucune assistance en raison de l’absence de contrats, comme l’a souligné Abass Sarr, le coordonnateur du collectif. Cette grève a pour objectif de revendiquer également une augmentation des salaires pour les employés de la compagnie. Abass Sarr affirme en effet que malgré la hausse du prix des tickets pour les bus tata, cela n’a eu aucun impact positif sur leurs salaires.

B N

Leave a reply