Procès en appel et dans l’affaire sweet beauty de Sonko : le Gouverneur de Dakar interdit la vente de carburant en vrac, pour 22 jours

0
602

Le Gouverneur de la région de Dakar, Al Hassan Sall, a remis ça. Comme c’est le cas souvent à chaque fois que le leader du Pastef, Ousmane Sonko est convoqué au Tribunal ou qu’une manifestation de l’opposition est en vue, Al Hassan Sall a sorti un arrêté pour «interdire la vente du carburant en vrac» dans toute la région de Dakar.

Seulement, contrairement aux précédentes décisions, cette nouvelle mesure d’interdiction de la vente en vrac de liquide inflammable, prise la veille du procès en appel dans l’affaire de diffamation opposant Ousmane Sonko à Mame Mbaye Niang, s’étend sur une période de 22 jours. Mieux, l’arrêté n°093/GRD en date du date du 5 mai 2022, du Gouverneur de Dakar, couvre également la période du procès devant la Chambre criminelle du leader de Pastef, Ousmane Sonko, dans le cadre du dossier «Sweet Beauty», annoncé pour le 16 mai prochain.

Justifiant sa décision, l’exécutif régional de Dakar écrit : «Pour des raisons de sécurité, il est interdit sur toute l’étendue du territoire de la région de Dakar la vente de carburant en vrac du samedi 06 mai 2023 à 08H au dimanche 28 mai 2023 à minuit. L’interdiction concerne notamment la vente de carburant dans des récipients autres que les réservoirs des véhicules ou des cyclomoteurs», indique-t-il dans le document.

Toutefois, par dérogation aux dispositions de l’article premier, la vente de carburant, dans des récipients spécialement prévus à cet effet, aux personnes dont les activités professionnelles le justifient, peut être accordée par les Préfets de département. Dès lors, tout contrevenant aux dispositions du présent arrêté, sera passible des sanctions et
peines prévues par les lois et règlements en vigueur, avertit le Gouverneur.

ID

 

Leave a reply